Après trois défaites de suite, l’heure était aux réjouissances chez les Bisons.
Après trois défaites de suite, l’heure était aux réjouissances chez les Bisons.

Les Bisons renouent avec la victoire

«Vrai que ce n’était pas parfait et vrai que ce n’était pas toujours joli. Mais c’est nous qui avons ramassé les deux points face à une équipe qui s’est bien battue et ça, c’est le plus important.»

David Lapierre ne pouvait mieux résumer le match que venaient de lui offrir ses hommes au terme de la victoire de 9-6 remportée par les Bisons aux dépens du Climatisation Cloutier du Cap-de-la-Madeleine, samedi soir au Centre sportif Léonard-Grondin, devant 733 spectateurs tout de même heureux de leur cadeau de Noël. Les Granbyens ont ainsi mis fin à une vilaine séquence de trois défaites.

En avance 6-3 tard en deuxième période, les Bisons se sont joyeusement compliqué la vie en permettant aux visiteurs de revenir dans le match et même de créer l’égalité en troisième. C’est un but de Charles Power, inscrit en avantage numérique à 12:56 minutes du dernier vingt, qui a permis de dénouer l’impasse à la faveur des locaux, qui n’ont plus jamais regardé derrière eux par la suite.

«Il fallait gagner, a repris Lapierre. Les gars ont levé le pied à 6-3, on aurait pu se faire jouer un tour, mais personne n’a paniqué lorsque c’est devenu égal. Il faut lever notre chapeau aux joueurs du Climatisation Cloutier, qui n’ont jamais lâché. Mais on a atteint notre objectif, on a gagné.»

Le défenseur David Marcotte, avec un but et trois passes, et Maxime Guyon, avec un tour du chapeau, ont mené l’attaque des Bisons. Jason Crack et Jonathan Bouchard, avec un but et deux passes chacun, n’ont pas été en reste. Samuel Deslandes et Vincent Senez-Allaire ont complété. Les Bisons ont enregistré leurs deux derniers buts, celui de Bouchard et le troisième de Guyon, dans une cage déserte.

Antoine Masson, avec deux buts et deux passes, et Zachary Beaudoin, avec un but et trois passes, ont été les meilleurs du Climatisation Cloutier.

Le pointage l’indique clairement : on a eu droit à un match très ouvert. Les lancers ne mentent pas non plus : 47-43 à l’avantage des Bisons. 

«Le senior, c’est loin d’être toujours une partie de plaisir pour les gardiens», a lancé Paul Bourbeau Jr, qui a néanmoins réussi quelques gros arrêts et qui préférait se réjouir de la victoire.

Ceux qui gueulent sur les réseaux sociaux étaient sûrement heureux de voir que trois combats ont ponctué le match. Celui de Martin Trempe, qui a eu le meilleur sur Gabriel Mailhot, a toutefois été le seul digne de mention.

La Ligue senior AAA ne fera pas relâche pendant la période des Fêtes, mais les Bisons ne disputeront leur prochain match que le 3 janvier, à Louiseville. Et le lendemain, le Bellemare s’arrêtera à Granby.

Guyon : «Pas le choix»

Après trois défaites de suite, dont deux à la maison, les Bisons avaient de la pression sur les épaules samedi. Contre une équipe de bas de classement, ils étaient condamnés à gagner.

«Nous n’avions pas le choix, a avoué Maxime Guyon. On voulait tous partir pour le congé des Fêtes sur une bonne note. J’étais content de voir que tout le monde est resté calme quand c’est devenu 6-6. On s’est regardés et on s’est dit : ‘Bon, c’est comme si c’était 0-0’.»

Plus loin, Charles Power, l’auteur du but gagnant, abondait dans le même sens.

«Le public est bon avec nous et on ne veut pas le laisser tomber, a-t-il dit. On aime jouer devant de belles foules et si on veut que les gens continuent à venir à nos matchs, il faut leur en donner. Il fallait gagner, c’est clair.»

Lorsqu’il s’est adressé à ses joueurs après le match, David Lapierre les a invités à bien se reposer pendant les Fêtes.

«Car après, on va se préparer pour les séries, a-t-il souligné. Je veux de l’engagement, mais l’engagement, ça veut aussi dire être prêt à payer le prix, parfois être prêt à avoir mal pour son équipe. Après les Fêtes, il faudra passer à la vitesse supérieure.»

Les Bisons ont une fiche de neuf victoires et six défaites. Ils sont installés au quatrième rang du classement de la LHSAAAQ, deux points derrière Louiseville et deux points devant Joliette.