Dans la défaite, Maxime Roy a inscrit un but.

Les Bisons en perdent une troisième de suite

C’est officiel et confirmé, les Bisons traversent une mauvaise passe.

Devant 871 spectateurs samedi soir au Centre sportif Léonard-Grondin, les Granbyens ont subi une troisième défaite consécutive lorsqu’ils se sont inclinés 3-2 devant les Sportifs de Joliette. À Bécancour, face à la pire équipe de la Ligue senior AAA, ils avaient subi une raclée de 7-2 la veille.

Mais en arrivant à l’aréna samedi, on savait que les Bisons avaient un gros défi devant eux. Contre une des bonnes équipes de la LHSAAAQ, voyez-vous, les locaux devaient faire sans un nombre impressionnant de joueurs de qualité : ainsi, Maxime Guyon, Jason Crack, Charles Power, David Marcotte, Brian Lovell, Francis Brunelle et Patrice Demuy, indisponibles ou blessés, étaient tous absents.

Tout de même, on a eu droit à un excellent match de hockey. Même qu’en matière d’intensité, on n’était pas loin d’un match des séries. Le tout, en passant, sans qu’une seule bagarre n’éclate. Zéro, niet. Comme quoi le hockey senior peut être bon et divertissant même quand ça ne se bat pas.

De retour au jeu après avoir purgé une suspension de deux matchs, Martin Trempe a été tranquille. Et avec tous ces absents, il a eu droit à passablement de temps de glace.

«Ça a été un bon match, c’est vrai, a mentionné David Lapierre. Et franchement, nous n’avons pas à rougir de notre performance. Par contre, il y a quelque chose qui me chicotte. C’est vrai qu’on en demande beaucoup à des hommes qui travaillent à temps plein et qui ont une famille, mais il nous manque depuis quelques semaines une coche d’émotion, de passion, de ce désir de vaincre à tout prix. Le deuxième et le troisième efforts ne sont pas toujours là et c’est ce qui fait la différence, à mon avis, présentement.»

Des propos qui ont trouvé échos auprès du capitaine Jonathan Delorme.

«Je suis plutôt d’accord, a-t-il dit. Après un gros départ, on est peut-être tombés dans une zone de confort dans laquelle on a de la misère à sortir. Cependant, j’ai l’impression que ça a été ce soir un premier pas dans la bonne direction. Au nombre de bons joueurs qui nous manquaient, j’ai trouvé que les gars en avaient donné beaucoup.»

Charles-Alexandre Drolet, Alexis Guilbault et Nathan Tremblay ont marqué les buts des Sportifs. Guilbault, que Joliette a acquis des Bisons récemment, a ajouté une passe.

Maxime Roy et Vincent Senez-Allaire, ce dernier dans la dernière minute du match, ont assuré la riposte.

Frédéric Piché, qui a bloqué 37 rondelles, n’a pas volé sa première étoile. Paul Bourbeau Jr n’a pas été vilain, lui qui a bloqué 32 tirs.

Alors que la marque était encore 0-0 en première période, les Bisons ont raté une très belle chance de s’imposer lorsqu’ils ont bénéficié de plus de quatre minutes consécutives d’avantage numérique. Mais ils ont raté leur coup et les Sportifs, à 15:41, ont pris les devants, eux qui n’ont jamais tiré de l’arrière dans le match.

Guilbault heureux

À son retour à Granby, Alexis Guilbault a réussi un but et une passe. Et d’autant plus que Brian Lovell était absent, la transaction qui a impliqué les deux joueurs ne faisait pas bien paraître les Bisons samedi.

«C’est une victoire qui a un goût spécial, je l’avoue, a expliqué Guilbault. Honnêtement, j’étais nerveux en début de match et ça m’a pris quelques présences avant d’être vraiment à l’aise. C’est une grosse victoire et je suis content qu’on ait gagné.»

Sébastien Gauthier, que les Bisons ont aussi échangé aux Sportifs, était également de retour en ville. Le défenseur a été blanchi de la feuille de pointage.

Les Bisons (8-6) ont non seulement perdu leurs trois derniers matchs, mais aussi six de leurs neuf derniers. Et il sera particulièrement intéressant de voir s’ils bougeront d’ici à jeudi, dernière journée pour effectuer des changements de personnel dans la LHSAAAQ.

Les Bisons disputeront leur prochain match samedi soir prochain tandis qu’ils recevront le Climatisation Cloutier du Cap-de-la-Madeleine au Centre sportif Léonard-Grondin.