Tristan Belliveau et les Inouk ont été incapables de s’inscrire au pointage dimanche après-midi, alors qu’ils ont été blanchis 8-0 par les Cobras de Terrebonne.

L’ère Rondeau débute avec une défaite gênante

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les Inouk n’ont pas livré la performance espérée à leur premier match sous la gouverne de l’entraîneur-chef Charles Rondeau. Ils ont plutôt été lessivés 8-0 par les Cobras de Terrebonne, dimanche après-midi.

« C’est difficile d’imaginer un pire scénario pour un nouvel entraîneur », a reconnu Rondeau, embauché en milieu de semaine après le congédiement de Patrick Bergeron.

À LIRE AUSSI : Charles Rondeau dirigera les Inouk

« Cette semaine, j’ai vu que les gars n’avaient pas de plaisir à jouer la game. Et j’ai constaté la même chose aujourd’hui. C’est un bon groupe de joueurs. Il faut trouver le moyen de tourner les choses positivement », a-t-il répété. 

Les Inouk (fiche de 10-11-2) tiraient de l’arrière 2-0 après 20 minutes de jeu, mais ils étaient toujours dans le coup. Les Cobras (13-9-1) ont toutefois marqué quatre fois en deuxième période pour anéantir les espoirs des visiteurs. 

« Ces quatre buts sont survenus après des erreurs banales, a souligné Rondeau. Ce n’est pas nécessairement qu’ils ont fait des beaux jeux, mais plutôt qu’on a fait des gaffes. »

Battu six fois sur 27 lancers, Marc-Antoine Dufour a ensuite cédé sa place à la recrue Nicolas Gendron, qui a réalisé 15 arrêts. 

À LIRE AUSSI : Les Inouk congédient Patrick Bergeron

À LIRE AUSSI : Bergeron: «Ça prenait un coupable»


Un gardien en grande forme

Malgré l’absence de Frédéric Abraham, Christopher Benoit et Joakim Bergeron (tous rappelés au niveau junior majeur), les Inouk ont néanmoins généré 36 tirs. Ils étaient toutefois confrontés à un George Souhleris en grande forme.

« Il a fait du bon travail, mais beaucoup de nos lancers sont venus en troisième période, alors que le match était hors de portée », a fait valoir Charles Rondeau. 

Souhleris a reçu la première étoile du match, et ce, même si son coéquipier Charles Farmer a récolté trois buts et autant d’aides. 

Tommy Beaudoin, Shane Ford, Samuel Hatto (deux buts) et Nicolas Gervais ont également secoué les cordages. 

Notons que le défenseur des Inouk Miguel Duchaine a effectué un retour après avoir été tenu à l’écart par une blessure persistante, tandis que l’attaquant Gabriel Goudreault a disputé un premier match depuis le 22 septembre. 

Horaire chargé

Rondeau compte maintenant rencontrer son groupe de leaders afin d’aborder des pistes de solution. Les Inouk devront rapidement se ressaisir puisqu’un programme de trois matchs en quatre jours les attend.

Ils se rendront d’abord à Valleyfield jeudi, avant d’accueillir les Forts de Chambly le lendemain soir. Ils joueront finalement à Princeville le 1er décembre. 

« Là-dessus, on affronte deux clubs de notre division. Ce ne sera pas facile... »

Dimanche soir, les Inouk occupaient le quatrième rang de la division 91,9 Sports, avec une avance de trois points sur Chambly. Rappelons que la formation granbyenne s’était inclinée 6-2 contre ces mêmes Forts lors du dernier match dirigé par Patrick Bergeron.