Jason Tracey a remporté quatre de ses 10 matchs derrière le banc des Inouk.
Jason Tracey a remporté quatre de ses 10 matchs derrière le banc des Inouk.

L'entraîneur et le DG des Inouk démissionnent!

L'incertitude qui plane au-dessus de l'organisation des Inouk vient de faire pas une, mais deux autres victimes: l'entraîneur Jason Tracey ainsi que le directeur général Samuel Bessette ont tous les deux remis leur démission.

Pour expliquer leur départ, les deux hommes tiennent exactement le même discours: leur incapacité à travailler dans le contexte actuel. 

«Les camps d'entraînement des équipes de la Ligue junior AAA du Québec doivent commencer dans quelques semaines seulement et on ne sait toujours pas qu'est-ce qui va arriver avec l'équipe, explique Tracey. C'est difficile à vivre et c'est difficile de planifier quoi que ce soit à l'heure où on se parle. Dans ce contexte, je préfère me retirer.»

«Ça n'a pas de bons sens, enchaîne Bessette. S'il y a quelqu'un qui a le logo des Inouk sur le coeur, c'est bien moi, mais on ne sait pas ce qui se passe, on ne sait pas où on s'en va. Et on est tenus dans l'ignorance, ce qui rend la situation absolument insoutenable.»

Les camps de la LHJAAAQ pourront débuter lors de la deuxième semaine d'août. Ça vient très vite.

Au cours des dernières semaines, les Inouk ont perdu des joueurs, du personnel de soutien et voilà qu'ils viennent de perdre leur entraîneur en chef et leur directeur général. On raconte que la situation commence à inquiéter les dirigeants de la LHJAAAQ.

«C'est triste parce qu'on sait que cette équipe, sur la glace, devrait avoir du succès la saison prochaine, reprend Bessette. Mais ça travaille tellement mal présentement. Les joueurs m'appellent, ils me posent des questions et je n'ai aucun réponse à leur donner... parce que je n'en ai pas moi-même. Ça me fait mal au coeur, mais je dors mal ces temps-ci, je commence à être affecté sur le plan personnel et je ne veux pas y laisser ma santé non plus.»

Dans un contexte très difficile, Tracey a ramené une fiche de quatre victoires et six défaites en fin de saison derrière le banc des Inouk. Patrick Bergeron et Charles Rondeau avaient auparavant dirigé l'équipe.

Quant à Bessette, il avait été promu directeur général à la suite du départ de François Graveline, vers la fin janvier, et c'est lui qui a engagé Tracey.

Rémy Harrison veut acheter

Rémy Harrison, qui a assisté Jason Tracey derrière le banc la saison dernière, essaie présentement de réunir des investisseurs afin d'acheter les Inouk. L'homme n'habite pas la région, mais il est clair qu'il veut que l'équipe reste à Granby.

Plusieurs personnes ont eu des discussions avec Marco Bernard dernièrement dans l'espoir d'acheter l'équipe. Tracey était lui-même un temps intéressé à mettre des sous dans l'aventure.

«On est tenus dans l'ignorance, ce qui rend la situation absolument insoutenable», explique Samuel Bessette.