William Leblanc (no 47) a amassé cinq points à Saint-Gabriel-de-Brandon. Il en compte maintenant 115 cette saison, soit un seul de moins que le record d’équipe.

Leblanc s’approche de la marque de Marchand

William Leblanc s’est approché à un seul point du record d’équipe de 116 en une saison lorsque les Inouk ont écrasé les Prédateurs de Saint-Gabriel-de-Brandon 8-2, vendredi soir, dans Lanaudière.

«Will The Thrill» a récolté cinq passes face aux Prédateurs. Avec 115 points, il chauffe sérieusement la marque de Francis Marchand, établie en 2007-2008.

Louis-Philippe Denis, avec deux buts et deux passes, et Tristan Belliveau, avec un but et trois passes, ont amassé quatre points chacun. Nicolas Roy (2-1) et Raphaël Bouchard (1-2), avec trois points chacun, n’ont pas été en reste.

Félip Bourdeau et Vincent Lampron ont complété le pointage des gagnants, qui ont enfilé l’aiguille deux fois en avantage numérique.

Marc-Antoine Dufour a déjà eu des soirées plus occupées devant le filet des Inouk. Il a fait face à 20 tirs.

«Ce n’est pas le genre de match qu’un entraîneur aime coacher parce que les joueurs, voyez-vous, sont toujours tentés de sortir du cadre que l’on avait établi, a expliqué Patrice Bosch. Mais bon, on a fait ce qu’il fallait faire pour gagner…»

Peut-être pour la première fois de la saison, aucun joueur n’avait été rayé de l’alignement en raison d’une blessure du côté des Inouk.  

Puisque le Collège Français et le Titan l’ont aussi emporté vendredi soir, les Inouk (35-11-1) n’ont pas bougé au classement, eux qui sont toujours deux points derrière Longueuil (deuxième) et un point derrière Princeville (troisième).

Les Inouk disputeront justement leur dernier match du calendrier régulier à Princeville, dimanche après-midi.