William Leblanc (à gauche) a enfilé deux buts, ses 56e et 57e de la saison, en plus de faire la différence en tirs de barrage.

Leblanc recordman!

William Leblanc est enfin devenu le meilleur marqueur à vie des Inouk en une saison ! « Will The Thrill » a inscrit deux buts, vendredi soir à Montréal-Nord, dans une victoire étonnamment obtenue à l’arraché face au pourtant triste Arctic, qui compte six petites victoires après 43 matchs.

Les Inouk ont gagné 4-3 en tirs de barrage. Leblanc a enregistré deux buts, ses 56e et 57e, avant de faire la différence en fusillade en étant le seul joueur à enfiler l’aiguille. Il a aussi amassé une passe.

« La question du record est enfin réglée !, a soupiré celui qui surpasse ainsi la marque de 55 buts établie en une saison par Érik Longtin en 2014-2015. Honnêtement, je suis content, je suis heureux et je suis fier. Les Inouk sont une grande organisation du junior AAA et je suis fier de me retrouver dans le livre d’histoire de la concession. Et si vous le permettez, j’aimerais dire merci à mes coéquipiers, qui ont eu leur gros mot à dire dans mes succès. »

Les dernières semaines n’ont pas été faciles pour Leblanc, qui avait de la pression sur les épaules. Mais il pourra maintenant passer à autre chose.

« Je suis soulagé, c’est certain. Je ressentais un peu moins de pression depuis que j’avais égalé le record et j’en ressens encore moins après ce soir. C’est fait, c’est réglé et ça fait du bien. »

Au sujet du match, « The Thrill » dira que ce ne fut pas une ballade dans le parc, loin de là.

« On a manqué d’opportunisme, mais on est aussi tombés sur un gardien [Cédric Larivière] qui ne voulait rien savoir. Mais bon, on a gagné… »

Patrice Bosch a été plus direct, voire plus cinglant dans ses commentaires.

« Les gars pensaient que ce serait facile et ils ont failli se faire jouer un méchant tour. On n’a pas joué un gros match et, on va se le dire, on a été chanceux. »

Tout de même, Bosch a eu de bons mots pour William Leblanc.

« Il a joué un bon match et il mérite ce qui lui arrive. C’est impressionnant ce qu’il a réussi cette saison. »

76 lancers !

Les Inouk ont effectué 76 tirs sur Cédric Larivière, assurément un sommet cette saison dans la Ligue de hockey junior AAA. À l’autre bout, Hugo Duteau a été mis à l’épreuve 20 petites fois.

« Larivière a été bon, c’est vrai, mais c’était loin d’être des tirs tous dangereux », a repris Bosch, clairement insatisfait de la performance de son équipe.

Louis-Philippe Denis (il a ajouté deux passes et compte maintenant 30 buts) a inscrit l’autre filet des Inouk en temps régulier.

Les Inouk (33-11-1) seront à Gatineau dimanche après-midi.