Les joueurs du Trackvale ont remporté la coupe Lamosa samedi soir, et ce, à leur première saison dans la LHSR.

Le Trackvale règne sur la LHSR

Les dirigeants du Trackvale d'Acton Vale n'auraient pu espérer de meilleurs débuts au sein de la Ligue de hockey senior du Richelieu. Au terme d'une victoire de 5-1 à Saint-Gabriel-de-Brandon samedi soir, les Valois ont soulevé la coupe Lamosa en tant que champions des séries éliminatoires.
Ils ont alors complété un balayage en trois matchs aux dépens des Loups, qui ont également atteint la finale à leur première saison dans la LHSR. 
«On ne voulait pas les laisser reprendre le momentum et leur donner une chance de revenir dans cette série-là. On voulait finir ça chez eux. Montrer qu'on n'était pas là pour rigoler», mentionne le directeur général du Trackvale, Érik Archambault. 
Les Loups ont frappé les premiers samedi soir. Jean-Christophe Gauthier a toutefois créé l'égalité en fin de première période.
Le second vingt fut tout à l'avantage du Trackvale. Les visiteurs ont alors orchestré une poussée de trois buts, l'oeuvre d'Anthony Demers, Félix Bérubé-Bouchard puis Antony Boily. 
Carl Ouellette a mis le dernier clou dans le cercueil des Loups en marquant dans un filet désert. 
«On a été en contrôle pas mal tout le match, souligne Archambault. Les gars ont su garder le contrôle de leurs émotions, ce qu'on leur demande de faire depuis le début des séries.»
Après le match, Gauthier a été nommé le joueur le plus utile à son équipe lors des éliminatoires. 
Au-delà des attentes
Aux commandes d'une équipe d'expansion, les administrateurs du Trackvale avaient établi des objectifs qualifiés de «raisonnables» avant le début de la campagne. «On voulait jouer pour 0,500 et peut-être gagner une ronde en séries», rappelle Archambault.
Troisièmes de la division Est en saison régulière, les Valois ont effectivement éliminé le Cuisines Action de Farnham en quarts de finale. Ils ont ensuite déjoué les pronostics en renversant les Bulls de Bedford dans le carré d'as. 
«Cette série-là a été chaudement disputée. Elle s'est rendue à la limite. Mais à partir de là, on n'avait plus rien à prouver et tout à gagner.»
La saison 2016-2017 a été un succès à tous les niveaux pour le Trackvale. L'organisation indique que chaque match local a attiré un minimum de 200 personnes au centre sportif d'Acton Vale. Le cap des 600 spectateurs aurait même été franchi pour le deuxième- match de la finale. 
«Je crois qu'on a prouvé que quand tu ne comptes pas les heures et que tu crois en ton projet, tout est possible. (...) Je remercie les partisans de la région, qui ont vraiment répondu à l'appel», se réjouit Érik Archambault. 
Ce dernier est d'avis que la LHSR offre «du hockey de très haut calibre», comptant parmi ses rangs des joueurs tels que Gauthier, Samuel Morneau (Bedford) et Marc-Antoine Desnoyers (Saint-Gabriel-de-Brandon). 
Conscient que la conquête de la coupe Lamosa haussera probablement les attentes entourant son équipe, Archambault ne s'en fait pas outre mesure. Il évoque déjà «des annonces importantes» à venir au cours des prochains mois.
«Une fois que tu as goûté à la finale, c'est sûr que tu veux y retourner», glisse le DG.