Érik Archambault croit toujours aux chances de son équipe.

Le Trackvale regarde en avant

Foi d’Érik Archambault, qui dirige le Trackvale d’Acton Vale, son équipe a mis derrière elle la correction de 7-0 subie face aux Mustangs de Saint-Hubert samedi soir dernier.

La série demi-finale au meilleur de sept matchs de la Ligue de hockey senior Richelieu opposant le Trackvale aux Mustangs se poursuivra jeudi soir, au domicile de l’équipe de la Rive-Sud. Le duel est égal à deux victoires de chaque côté.

« On a mal joué, on le sait, et on a simplement payé pour !, lance Archambault. C’était un match, juste un, et on n’y pense plus. Là, on pense à la rencontre à Saint-Hubert. Et même si on les respecte, on sait qu’on est capables de battre les Mustangs. »

Selon Archambault, la défaite en question a plutôt servi d’électrochoc à ses joueurs.

« Peut-être qu’après la victoire de 5-0 à Saint-Hubert la veille, on s’est dit que, finalement, ce serait facile. Mais c’est toute une équipe l’autre bord, une équipe capable d’exploser n’importe quand. Elle a explosé chez nous et ça nous a sautés au visage ! »

Et Archambault insiste : le Trackvale va se pointer à Saint-Hubert avec confiance.

« Ça ne sera pas une ballade dans le parc, mais si on s’en tient à notre plan de match, nos chances sont excellentes. »

La série s’est transformée en deux de trois. Le sixième match aura lieu à Acton, samedi soir, et le septième, si nécessaire, sera présenté à Saint-Hubert le lendemain.