Avec une victoire de 5-1 dimanche après-midi, le Trackvale a créé l’égalité dans la demi-finale qui l’oppose aux Mustangs.

Le Trackvale ébranle les Mustangs

Les joueurs du Trackvale ont envoyé un message clair aux Mustangs de Saint-Hubert dimanche après-midi, lors du deuxième match de la demi-finale qui oppose les deux clubs. Avec une victoire de 5-1, ils espèrent bien avoir ébranlé la confiance des champions de la saison.

«Ils ont essayé de jouer la carte de la robustesse, et de toute évidence, ça n’a pas fonctionné », a commenté Erik Archambault, entraîneur-chef du Trackvale, qui avait perdu quatre fois en autant de matchs réguliers contre les Mustangs.

« Je crois qu’ils vont devoir se remettre en question. Parce qu’ils ont rarement accordé autant de buts cette saison... »

Le club valois était déjà passé bien près de causer la surprise à Saint-Hubert vendredi soir, mais il s’était finalement incliné 5-4.

Le Trackvale a néanmoins redoublé d’ardeur devant ses partisans dimanche. Les Mustangs menaient 1-0 lorsque l’attaque locale a explosé en fin de deuxième période. Cinq marqueurs différents ont contribué à une avalanche de cinq buts sans riposte.

Durant cette séquence, les frères Kevin et Mathieu Asselin ont récolté trois points chacun. Antony Boily, Maxime Seyer et Frédéric Thibault ont aussi secoué les cordages.

« Quand nos joueurs d’expérience se lèvent dans la chambre et font la différence, ça peut changer le momentum de la série assez rapidement », a souligné Archambault.

Carl Lauzon a inscrit l’unique filet des Mustangs dimanche. La défensive du Trackvale a tout de même fait du bon travail pour contenir ce redoutable attaquant.

« Nos gars ont mis leurs casques et leurs bottes de travail. On a réussi à museler le meilleur pointeur de la ligue cette année. »

Grabuge

Les Mustangs ont, semble-t-il, cédé à la frustration en fin de match. « Il y a eu des gestes complètement stupides. Ils n’ont pas été très intelligents, allant même jusqu’à s’attaquer à nos partisans», a raconté Erik Archambault.

Des agents de la Sûreté du Québec ont même dû intervenir afin de calmer les esprits.

Notons par ailleurs que le début de la partie a été retardé en raison des conditions routières périlleuses dans la région. Selon l’organisation valoise, plus de 300 amateurs se sont néanmoins déplacés.

La série Mustangs-Trackvale reprendra à Saint-Hubert samedi prochain. Le quatrième match sera présenté au centre sportif d’Acton Vale le lendemain après-midi.

Dans l’autre demi-finale, les Loups de Saint-Gabriel-de-Brandon et le Houston Bar & Grill de Saint-Roch de l’Achigan sont également à égalité après deux matchs.