Le Trackvale s’est incliné 6-4 devant leurs partisans dimanche au Centre sportif d’Acton Vale, ce qui a mené à son élimination et permis au Houston Bar & Grill de mettre la main sur la coupe Lamosa.

Le Trackvale balayé en finale

La saison du Trackvale a pris fin ce week-end alors que la formation valoise a été balayée en quatre matchs par le Houston Bar & Grill de Saint-Roch-de-l’Achigan en finale de la Ligue de hockey senior Richelieu (LHSR).

Le Trackvale s’est incliné 6-4 devant leurs partisans, dimanche, au Centre sportif d’Acton Vale, ce qui a mené à son élimination et permis au Houston Bar & Grill de mettre la main sur la coupe Lamosa.

Le Trackvale devait absolument l’emporter pour rester en vie après avoir échappé le match no 3 par la marque de 4-2 samedi sur la route. Acculée au pied du mur, l’équipe valoise a ainsi été incapable de répéter son exploit d’il y a deux ans alors qu’elle avait remporté le championnat à sa toute première saison au sein du circuit.

Malgré son important retard dans la série, le Trackvale a chèrement vendu sa peau à domicile dimanche. Tirant de l’arrière 3-1 en milieu de deuxième période dimanche, la troupe d’Érik Archambault a rebondi avec une poussée de trois buts pour prendre les devants 4-3 au début du troisième vingt.

Guillaume Gélinas a cependant créé l’égalité quelques instants plus tard avant que Jess Tanguy n’inscrive son deuxième filet du match et son 17e des séries pour redonner une avance de 5-4 au Houston Bar & Grill.

Quentin Garcia est ensuite venu enlever tout espoir aux nombreux partisans réunis au centre sportif d’Acton Vale en marquant dans un filet désert avec 17 secondes à faire à la rencontre. Les Achiganois deviennent ainsi les nouveaux champions en titre de la LHSR.

Frédéric Thibault, Mathieu Asselin, Jérémie Chapdelaine, Jimmy Asselin ont fait bouger les cordages pour le Trackvale dans ce dernier duel de la saison. Danick Lefrançois et Yannic Brousseau ont pour leur part complété la marque dans le camp de Saint-Roch-de-l’Achigan.

Benjamin Vincelette n’a pas mal paru dans la défaite devant le filet du Trackvale, mais c’est cependant son vis-à-vis Zachary Fortin qui a décroché la victoire, lui qui a complètement fermé la porte aux Valois après avoir cédé le quatrième but en début de troisième période.

Un balayage en finale n’était certainement pas le scénario espéré pour le Trackvale, mais la troupe d’Érik Archambault peut quand même se consoler avec son beau parcours en séries.

Le Trackvale a en effet éliminé les Bulls de Bedford et créé la surprise en demi-finale face aux champions de la saison, les Mustangs de St-Hubert, après avoir terminé au 5e rang du classement régulier.