Le Trackvale (en rouge) et les Bulls croiseront le fer en demi-finale de la Ligue de hockey senior du Richelieu.

Le Trackvale à la chasse aux Bulls

Après avoir respectivement éliminé Farnham et Waterloo, le Trackvale d'Acton Vale et les Bulls de Bedford ont maintenant rendez-vous en demi-finale de la Ligue de hockey senior du Richelieu (LHSR).
La série « trois de cinq » débutera à Bedford samedi soir (19 h 30), avant de se transporter à Acton Vale dès dimanche après-midi (15 h 30).
Au premier tour, le Trackvale a battu le Cuisines Action de Farnham en quatre matchs au terme d'une confrontation riche en émotions. Les Valois ont notamment décroché deux gains convaincants (7-2 puis 6-2) à domicile. 
« On s'entend qu'avoir 400 spectateurs derrière nous (lors du quatrième match), ça donne un bon boost d'énergie », souligne le directeur général du Trackvale, Erik Archambault. 
Le Cuisines Action croyait se retrouver en position de force après l'acquisition des vétérans Éric Perricone et Steve Simoes. Les deux anciens de la Ligue nord-américaine ont cependant été blanchis durant cette série. 
En contrepartie, l'offensive du Trackvale - menée par Anthony Demers (huit points en trois matchs) et Jean-Christophe Gauthier (huit points en quatre matchs, dont un but en prolongation) - a frappé aux moments opportuns. 
Les Bulls intraitables
Quant à eux, les Bulls de Bedford n'ont fait qu'une bouchée du Bar Le Devin de Waterloo. Balayés en trois parties, ces derniers n'ont jamais été dans le coup face aux champions du calendrier régulier.
« Ils n'ont pas remporté un match cette saison, et on a subi seulement trois défaites. Ce n'est jamais gagné d'avance, mais on s'y attendait un peu », reconnaît l'entraîneur des Bulls, Martin Coupal.
Les gardiens Mathieu Gebhard et Anthony Choquette n'ont pu contenir la redoutable attaque bedfordoise, encaissant des cuisants revers de 8-1, 8-2 puis 13-4.
Les gros canons des Bulls en ont profité pour noircir la feuille de pointage. L'excellent Samuel Morneau a récolté 13 points, tandis que les frères Marc-Antoine et Nicolas Lamoureux-Bisson ont fourni 12 points chacun. 
« La finale avant la finale »
Coupal anticipe une opposition nettement plus forte contre Acton Vale. « En quatre parties cette saison, ils nous ont battus deux fois, même s'ils ont perdu une victoire pour avoir utilisé trois joueurs de calibre supérieur. Je m'attends à une série qui pourrait s'étirer assez longtemps », entrevoit-il.
La direction du Trackvale sait également à quoi s'attendre. « Les Bulls ont une équipe qui ressemble un peu plus à la nôtre. Elle est composée de bons patineurs. Et ils ont de l'expérience en défensive avec leur capitaine David Gasser, qui est là depuis leurs débuts dans la LHSR », analyse Erik Archambault.
Le DG estime néanmoins que le plus difficile sera de maîtriser le trio composé de Morneau et des frères Lamoureux-Bisson. 
Le coach Coupal rétorque que ses Bulls misent avant tout sur un fort concept d'équipe. « Les gars jouent pour le logo sur leur chandail, pas leur fiche personnelle », assure-t-il. 
Quoi qu'il en soit, Archambault entrevoit une série « propre », où le niveau de jeu sera très relevé. « Selon moi, ça va être la finale avant la finale. »
Notons que l'autre demi-finale opposera le Phoenix Resto-Pub de Sainte-Julie aux Loups de Saint-Gabriel-de-Brandon.