Andrew Ranger se pointe au Circuit ICAR avec beaucoup de confiance.

«Le timing est bon!» - Andrew Ranger

Après avoir récolté une décevante neuvième place lors de l'épreuve présentée à l'Autodrome Chaudière de Vallée-Jonction il y a deux semaines, Andrew Ranger est heureux de renouer avec un tracé où il a connu énormément de succès au cours des dernières années : le Circuit ICAR de Mirabel, qui accueillera samedi la quatrième manche de la saison de la série canadienne de NASCAR.
Il y a un an, le protégé de BRP Alex Labbé avait terminé deuxième derrière Andrew Ranger à Mirabel.
« Disons que le timing est bon ! , lance le pilote granbyen, qui revendique quatre triomphes en carrière à Mirabel. Tout le monde sait que c'est un circuit que j'aime et sur lequel je suis très à l'aise. C'est certain que je suis confiant. »
Ranger n'a pas gagné à ses 11 dernières courses. La dernière fois qu'il est monté sur la première marche du podium, c'était justement à Mirabel, il y a un an.
Mais voilà, des changements importants ont été apportés au circuit et à l'épreuve. On parle maintenant d'un tracé de seulement 1,1 kilomètre, d'une course de 75 tours au lieu de 30 et d'une épreuve qui sera présentée sous les réflecteurs, en soirée.
« Je suis d'accord avec les changements apportés au circuit, reprend Ranger. Il n'y a eu qu'un drapeau jaune l'an dernier, aucun en 2015 et plusieurs trouvaient que le spectacle était terne. Là, tout y est afin qu'il y ait plus d'action. »
Ranger est actuellement cinquième au classement de la série, 13 points derrière le meneur Alex Labbé.
« Nous ne sommes encore qu'en début de saison, mais il ne faut surtout pas prendre trop de retard dans la course au championnat. Bien sûr, j'aime l'idée que les deux prochaines épreuves soient disputées sur circuit routier, ma spécialité. Il faut que j'en profite. »
D'ailleurs, les prochaines semaines s'annoncent intenses avec cinq épreuves à l'horaire d'ici à la fin de juillet. Après Mirabel, ce sera Toronto le week-end prochain, puis Saskatoon deux fois et Edmonton.
« On a un peu l'impression que la saison commence pour vrai, dit encore Ranger. Clairement, ça va passer ou casser pour certains dans les prochaines semaines. »
Labbé en confiance aussi
Il y a un an, Alex Labbé avait terminé deuxième derrière Andrew Ranger à Mirabel, et ce, non sans avoir obtenu la pole. Lui aussi se présente dans les Laurentides en confiance.
« J'aurais aimé pouvoir tester le nouveau circuit, mais on va faire avec les informations qu'on a, affirme le pilote de l'écurie Go Fas Racing et protégé de BRP. Les pratiques, les qualifications et la course étant présentées la même journée, il va falloir s'ajuster très rapidement. »
Labbé aime évidemment ce qu'il voit lorsqu'il regarde le classement de la série Pinty's.
« C'est l'fun d'être premier, je veux rester là, mais je ne fais pas une obsession avec le classement. La saison est encore jeune et le plus important, à l'heure où on se parle, c'est de compléter les épreuves. Si je fais de bonnes courses, le reste va suivre... »
On attend une vingtaine de voitures à Mirabel. Marc-Antoine Camirand, un pilote doué qui n'a pas toujours eu la chance d'être soutenu par des commanditaires, effectuera sa première sortie de la saison.