Le centre sportif d’Acton Vale a 50 ans. Il a accueilli de nombreux événements au fil des ans.

Le sport valois célébré

Le petit monde du sport d’Acton Vale célébrera sa belle histoire, dimanche après-midi, alors qu’on soulignera les 50 ans du centre sportif et qu’on inaugurera le panthéon des sports.

« Il va se ressasser de beaux souvenirs, c’est certain, explique Stéphane Chagnon, directeur des services sportifs et culturels de la municipalité. Le centre sportif, c’est le lieu de rassemblement des gens d’ici depuis un demi-siècle. Et les gens qui seront admis au panthéon ont tous eu un lien direct avec l’aréna. »

À Acton Vale, quand on pense au centre sportif, on pense évidemment au tournoi midget, qui célébrera à son tour ses 50 ans en février prochain, à ces grands matchs de hockey senior, aux spectacles dont l’aréna a été le théâtre, à tous ces événements, petits et grands, qui ont façonné l’histoire d’Acton.

« Moi, j’ai une tonne de souvenirs reliés au tournoi midget, reprend Stéphane Chagnon. Quand j’étais jeune, nos midgets, c’était mes idoles. Mais j’ai aussi de beaux souvenirs des galas de lutte présentés ici. Les Abdullah The Butcher et Tarzan “La Bottine” Tyler sont tous passés par chez nous… »

Le centre sportif d’Acton Vale a été inauguré le 24 août 1968. Il a été rénové plus d’une fois, les dernières grandes rénovations ayant eu lieu en 2009-2010 au coût de plusieurs millions de dollars. Aujourd’hui, Acton n’a absolument rien à envier aux autres villes de sa population quand on regarde son aréna.

Les intronisés

Quatre bâtisseurs feront leur entrée au panthéon des sports d’Acton Vale, dont trois à titre posthume. Le seul qui sera honoré de son vivant est René Faubert, qui a été le premier gérant du centre sportif et qui a occupé cette fonction pendant 30 ans.

Henri Boisvert, maire d’Acton de 1966 à 1974, a fait de la construction de l’aréna un enjeu de la campagne de 1968 et n’a certes pas volé sa place au panthéon. Même chose pour Gabriel Meunier, qui a été le premier président du centre sportif et qui a excellé aux quilles, au baseball et au hockey.

Quant à Anatole Bergeron, il a œuvré à fonder le service des loisirs d’Acton Vale, dont il a été le premier président. Dans la même veine, il a été un des principaux acteurs dans le dossier de la construction du centre sportif.

Les célébrations débuteront à 14 h, dimanche.