Les Titans du Verbe Divin l’ont emporté sur les Harfangs du Triolet de Sherbrooke.

Le scolaire fait son entrée au tournoi pee-wee de Waterloo

La glace est brisée au Tournoi national pee-wee de Waterloo. Les premières équipes ont démontré leur talent lundi soir, en ouverture du tournoi. La deuxième partie à être disputée écrit une nouvelle page dans l’histoire de ce tournoi puisque, pour la première fois, des équipes de hockey scolaire, de niveau benjamin, entraient en jeu.

Pour ce match au caractère bien spécial, les Titans du Verbe Divin rencontraient les Harfangs du Triolet de Sherbrooke. Les Granbyens ont remporté la partie par la marque de 3-2.

Chez les Titans, le jeune Antoine Fontaine a deux buts à son actif et Jean-Christophe Gemme a fait bouger le filet dans le deuxième tiers.

Les Titans se sont montrés plus indisciplinés que leurs adversaires, cumulant 11 minutes de pénalités contre deux. Matthew Touchette a notamment écopé d’un cinq minutes pour une mise en échec par-derrière. Cette indiscipline n’a, semble-t-il, pas eu trop d’impact sur l’issue de la partie.

Les gardiens Alexis Vaillancourt, des Harfangs, et Guillaume Turcot, des Titans, ont arrêté respectivement 16 et 10 tirs.

Les Gouverneurs de niveau benjamin de Massey-Vanier vont débarquer à Waterloo après avoir enlevé les honneurs du Tournoi pee-wee de Sainte-Foy/Sillery.

Les Rockies de Bromont et le Phoenix de Sherbrooke ont quant à eux fait match nul 3-3, plus tard en soirée lundi.

Au moment d’écrire ces lignes, les Valois d’Acton Vale et les Maroons de Waterloo/Valcourt disputaient toujours leur premier match du tournoi.

Le tournoi se poursuit mardi avec plusieurs équipes locales qui tenteront de remporter les honneurs.

Les Gouverneurs couronnés à Sainte-Foy

C’est par ailleurs en tant que champions que les Gouverneurs de Massey-Vanier feront leur entrée en scène à Waterloo mercredi soir alors qu’ils affronteront les Harfangs. Les joueurs de Patrick Bergeron viennent de survoler le Tournoi pee-wee de Sainte-Foy/Sillery en remportant les cinq matchs auxquels ils ont pris part.

Dans la même veine, les représentants de Massey-Vanier, ceux-là de niveau juvénile, ont enlevé les honneurs du Tournoi midget de Drummondville. Comme leurs petits frères, ils ont ramené une fiche de cinq victoires et aucune défaite.