Jonathan Cardin, un releveur, a entamé le match au monticule. Et il en a arraché.

Le Rocket se paie (encore) les Guerriers

Le Rocket de Coaticook est la pire équipe de la Ligue de baseball junior élite du Québec. Mais mardi soir, au stade Napoléon-Fontaine, il a remporté sa troisième victoire en quatre matchs cette saison face aux Guerriers, qu’il a renversés 9-4.

En fait, le Rocket (6-24) a signé rien de moins que la moitié de ses gains contre les Guerriers (14-17). Oui, les joueurs de Mike Goyette adorent affronter ceux de Yannick Parent.

Après avoir disputé quatre matchs au cours du dernier week-end, les Guerriers avaient envoyé un releveur, Jonathan Cardin, au monticule. Et il en a arraché, lui qui a accordé huit points, dont cinq mérités, en quatre petites manches de travail. Mais ne soyons pas trop dur envers celui qui connaît une très bonne saison en courte relève.

Les Guerriers étaient par ailleurs privés des services de Dave Gauthier.

Samuel Nadeau et Cédrik Lachance ont fait mal aux Guerriers en produisant deux points chacun. Il n’a pas produit de points, mais Xaxier Bégin a frappé trois des neuf coups sûrs de son équipe.

Alexandre Clavet a produit deux points dans une cause perdante. Lucas Bouchard a frappé deux coups sûrs.

Venu en relève à Thomas Laverrière-Ménard, Martin Landry a été fumant au monticule. Tout ce qu’il a accordé aux Guerriers, c’est deux petits coups sûrs et un but sur balles en cinq manches de travail. Il a été crédité de la victoire.

Parent : « On n’a pas joué »
Non, l’ambiance n’était pas à la fête dans le vestiaire des Guerriers après le match. Et le gérant Yannick Parent n’avait pas le goût de protéger ses joueurs.

« C’est pas compliqué, on n’a pas joué à la balle, a-t-il lancé. Les gens de Coaticook n’aimeront pas ce que je vais dire, mais je ne suis même pas capable de donner crédit au Rocket. Nos lanceurs ont accordé trop de buts sur balles et on a mal joué en défensive. »

Parent ne sait tout simplement pas comment expliquer les déboires des Guerriers face au Rocket.

« Je pense qu’on ne prend pas cette équipe au sérieux. Honnêtement, je ne vois pas autre chose. »

Les Guerriers seront à LaSalle mercredi soir. Guillaume Beaudry (2-3) sera envoyé sur la butte.