L’entraîneur-adjoint Olivier Laliberté (à droite) a été congédié par les Maroons lundi matin. Écarté du processus décisionnel, l’instructeur-chef Miguel Fortin a préféré ne pas commenter cette décision.

Le président des Maroons brasse les cartes

Le président des Maroons de Waterloo, David Godbout, a annoncé lundi matin quelques changements visant à freiner la mauvaise séquence de son équipe. L’entraîneur-adjoint Olivier Laliberté a été remercié, tandis que le défenseur Guillaume Veilleux portera dorénavant le titre d’assistant-capitaine.

Battue quatre fois à ses cinq derniers matchs, la formation waterloise occupe actuellement le 8e rang (sur 10 équipes) au sein de la Ligue de hockey senior AAA du Québec. Godbout a cru bon de brasser les cartes avec les moyens à sa disposition.

« Je suis quelqu’un de très cartésien, donc mes décisions sont toujours basées sur des calculs et des réflexions. Considérant la qualité des défenseurs et des gardiens qu’on a sous la main, je trouvais qu’on était un peu en deçà des attentes. [...] J’avais décelé une faille au niveau de la défensive et malheureusement, quelqu’un devait payer la note », a expliqué celui qui est également copropriétaire des Maroons.

Laliberté a été embauché par l’entraîneur-chef et directeur général Miguel Fortin après sa promotion à l’été 2017. Godbout précise d’ailleurs qu’il a effectué ce changement sans sonder Fortin. « Je suis prêt à dire que Miguel n’était pas d’accord avec ma décision. C’est pour ça que je ne l’ai pas consulté », a plaidé Godbout.

« Mais je crois qu’il était conscient de mon insatisfaction dernièrement. On était déjà dans une position précaire au classement et avec notre dernière défaite [NDLR : 3-2 contre Donnacona], on s’enfonce encore plus. »

Ami de Laliberté dans la vie de tous les jours, Fortin a préféré ne pas commenter son congédiement. Malgré la pression grandissante autour du club, ce dernier conserve néanmoins ses fonctions, tout comme le nouveau venu Derrick Jacobs.

« J’ai énormément confiance en Miguel et son potentiel. Je me verrais mal remercier quelqu’un qui travaille aussi fort. Je suis certain que le week-end prochain, il va amener d’autres solutions », a souligné David Godbout.

« C’est l’image qu’on veut donner aux Maroons »

Quant à lui, Veilleux se joint au groupe de leaders jusqu’alors composé du capitaine Alex Côté et de ses adjoints Jonathan Bouchard et Jason Larochelle.

« Guillaume a joué longuement dans la Ligue nord-américaine, il a beaucoup d’expérience. Il descend de Saint-Georges-de-Beauce pour venir jouer avec nous, avec un taux d’absentéisme extrêmement bas. Et il défend toujours ses coéquipiers. C’est l’image qu’on veut donner aux Maroons. » Rappelons que Veilleux a déjà porté le « C » chez les Inouk de Granby, au niveau junior AAA, lors de la saison 2006-2007.

S’il n’écarte pas d’autres changements au cours des prochaines semaines, le président Godbout croit toujours en son groupe de joueurs. L’objectif premier est maintenant d’atteindre le top-6, question d’éviter le premier tour des séries.

« J’ai fait partie du consensus à la date limite des transactions. On a eu la chance d’échanger de gros noms pour aller chercher des joueurs qui auraient pu nous amener ailleurs. Mais on a décidé de garder nos gars parce qu’on avait confiance en eux. Et on a toujours confiance », a assuré Godbout.

Avant le match contre Joliette samedi prochain, les Maroons tiendront d’ailleurs une réunion d’équipe « afin de repartir sur de bonnes bases ».

« Je veux qu’on prenne du temps pour discuter de ce qui fait de nous une bonne équipe. On parle beaucoup de négatif, mais on a aussi connu du succès. On avait alors une bonne chimie et on se tenait ensemble. Je veux qu’on se concentre sur le positif et qu’on ait du plaisir », a résumé Godbout.