Steve Bernier (25) s'est classé troisième lors de la finale de 50 tours chez les modifiés.

Le pouvoir des pilotes, la victoire de Boisvert

Les pilotes de l'Autodrome, du moins ceux qui courent en modifié, ont du pouvoir. Tenez-vous-le pour dit! Hier matin, ces derniers ont fait savoir qu'ils n'aimaient pas la formule de «course ultime» qui était prévue en soirée. Ils ont mis de la pression et, vers 18h, le promoteur Dominic Lussier a annoncé qu'on aurait finalement droit à une finale de 50 tours suivie d'un «cash dash», une course de quatre tours impliquant quatre voitures.
«Nous sommes à l'écoute de nos pilotes, a expliqué Lussier, un peu gêné par la situation. C'est normal puisque, après tout, ce sont eux qui donnent le spectacle. On les a écoutés, ils nous ont dit qu'ils n'appréciaient pas la formule proposée (une finale de 35 tours suivie d'une autre de 15 avec l'élimination d'une voiture à chaque passage) et on a fini par leur proposer autre chose à laquelle ils ont dit oui. Ce qu'il faut retenir, c'est qu'on s'est parlé et qu'on s'est compris...» La grille des modifiés ne déborde pas cette année à Granby. Et Lussier, clairement, a eu peur de la réaction de ses pilotes s'il leur tenait tête. Ce qu'il faut véritablement retenir, c'est ça.
Qu'importe, les amateurs ont eu droit à un bon spectacle. La finale de 50 tours a été excitante et le «cash dash», un truc hors championnat, a plu aux gens. Alain Boisvert, le nouveau meneur au classement, a enlevé les honneurs de la finale de 50 tours. Parti 11e, Boisvert a doublé Gino Clair à la suite d'une relance au 17e passage et il s'est ensuite imposé en roi et maître jusqu'à l'arrivée.
David Hébert, à bord de la voiture de l'Équipe de course numéro 1, a fini deuxième après avoir pris le départ de la... 19e place. Steve Bernier s'est classé troisième alors que Clair (toujours Gino) et François Bernier ont complété le top 5. «Ça va vraiment à mon goût, a expliqué le vétéran Boisvert. On a beau avoir de l'expérience, on fait tous des erreurs et, ce soir, j'ai profité d'une maladresse de Gino pour prendre la tête. C'est dur de gagner ici et les victoires, je les prends toutes!» Boisvert connaît une excellence saison. Et pas juste à Granby. À Cornwall, dimanche dernier, il a fini troisième lors d'une épreuve de gros blocs alors que sa voiture était munie d'un... petit bloc.
Tous les détails dans notre édition de samedi