Le promoteur de l'Autodrome Granby, Dominic Lussier

Le pire début de saison de Dominic Lussier

Dominic Lussier l'avoue : les temps sont durs.
Le copropriétaire et promoteur de l'Autodrome Granby a dû annuler trois des sept programmes prévus jusqu'ici cette saison, dont les deux derniers. Et les quatre programmes qui ont eu lieu n'ont pas été présentés dans des conditions météo optimales.
« On sait dans quoi on s'embarque à chaque année, mais ça ne rend pas les choses nécessairement plus faciles », explique Lussier­ en forçant un sourire.
Lussier dira même qu'il s'agit du pire début de saison depuis qu'il s'est porté acquéreur de l'Autodrome­ avec ses partenaires.
« Ce n'est pas la première année où on doit annuler un programme sur deux avant le mois de juillet, c'est vrai. Par contre, s'il fait beau lors du programme sur deux que tu réussis à présenter, si les gens sont au rendez-vous, ça rend la pilule plus facile à avaler. Ce n'est pas le cas cette année. »
Lussier citera en exemple la soirée mettant en vedette la série Empire Super Sprints, début juin.
« Les sprint cars attirent toujours une belle foule. Mais ce soir-là, il pleuvait et les gens ont préféré rester à la maison. On a eu des courses, oui, mais devant des estrades dégarnies. »
Vendredi, on couronnera M. modifié. Et les voitures de la série modlite seront en ville. Lussier rêve à une belle soirée de courses.
« On est dus pour une vraie belle soirée. Mais voilà, on n'a pas le contrôle sur les humeurs de Dame Nature... »
Et on ne vous dira pas ce que Météomédia prévoit...