Dave Gauthier a de nouveau été dominant sur la butte.

Le meilleur début de saison des Guerriers

Ne vous gênez pas pour ajouter le stade Napoléon-Fontaine à la liste des endroits où passer de belles soirées cet été.

Les Guerriers, qui jouent de l’excellent baseball, ont remporté une sixième victoire consécutive mardi soir lorsqu’ils ont défait les Cards de LaSalle 3-1 devant leurs partisans. Avec leur fiche de neuf victoires et trois défaites, les Granbyens ne connaissent rien de moins que leur meilleur début de saison de leur histoire.

Le match de mardi a duré à peine plus d’une heure et demie. On a eu droit à un bon match et on ne s’est même pas couchés tard. Le meilleur des deux mondes, bref !

Dave Gauthier (3-0) a été à nouveau dominant sur la butte, lui qui n’a permis qu’un seul point sur deux petits coups sûrs (et aucun but sur balles) en cinq manches de travail. Jeffrey Dupont et le grand William Tremblay (troisième sauvetage) ont été parfaits en relève.

« C’est vraiment l’fun ce qui se passe ici présentement, a expliqué Gauthier, qui a aussi retiré sept frappeurs sur des prises. Le talent est là, mais je pense que la chimie y est pour énormément dans nos succès. Les gars se tiennent et on croit en nous. C’est ma cinquième saison à Granby et ça n’a jamais été aussi agréable. »

Au sujet de sa performance proprement dite, Gauthier a simplement mentionné qu’il avait varié ses tirs avec succès.

« J’ai donné cinq bonnes manches et quand je suis allé m’asseoir dans l’abri, je n’étais pas inquiet, je savais que la relève allait faire l’ouvrage. Et elle l’a fait. »

Alexandre Lapointe a frappé deux coups sûrs en autant de présences au bâton et il a produit deux points. Les Guerriers ont pris les devants 2-0 dès leur premier tour au bâton.

«J'adore ces jeunes-là!»

« On a gagné un autre match serré, ce qui est le signe d’une bonne équipe, a mentionné le gérant Denis Lamontagne. Ce soir, on n’a pas frappé beaucoup (quatre coups sûrs), mais les lanceurs et la défensive ont fait le travail. Oui, j’aime ce que je vois. »

Lamontagne, qui en a pourtant vu d’autres dans sa longue carrière, s’emballe lorsqu’il est question du groupe d’individus qui forme les Guerriers.

« J’adore ces jeunes-là ! Ce soir, nous étions 21, la moitié n’ont pas joué, mais les gars sont tous heureux. Notre plus grande force, je vous le dis, c’est la qualité des jeunes hommes qui portent ce chandail. »

Les Guerriers trônent au sommet de la section Groupe Vertdure, deux matchs et demi devant les Ducs de Longueuil. D’ailleurs, vous souvenez-vous de la dernière fois que les Guerriers ont été devant les Ducs au classement ? Et au classement général, seuls les Orioles de Montréal (11-3) les devancent.

Pas de farces, l’été s’annonce intéressant au stade de la rue Maisonneuve.

Les Guerriers seront à Coaticook vendredi. Samuel Robichaud (2-0) sera au monticule.