«Ça jase, mais il ne se passe pas grand-chose», explique Patrice Bosch alors que la période de transactions se termine jeudi soir dans la LHJAAAQ.

Le marché des échanges demeure tranquille dans la LHJAAAQ

C’est jeudi soir, à 20 h, que se termine la période des transactions dans la Ligue de hockey junior AAA du Québec. Et si la tendance se maintient, on aura assisté à l’une des périodes des échanges les plus tranquilles de l’histoire du circuit.

« Ça jase, mais il ne se passe pas grand-chose, a affirmé le directeur général et entraîneur des Inouk Patrice Bosch mercredi soir. Il y a peu de transactions et peu de transactions impliquant de gros joueurs. Je m’y attendais un peu. »

Les Inouk ont néanmoins procédé à deux mouvements de personnel au cours des 36 dernières heures.

Ils ont d’abord enrôlé le défenseur Jérémie Major, 18 ans, qu’ils avaient repêché en 2017 et qui vient de disputer 13 matchs (deux passes) avec les Huskies de Rouyn-Noranda.

« On parle d’un défenseur que je qualifierais de complet, a expliqué Bosch. Il patine bien et il sait comment relancer l’attaque. Une place l’attend avec nous. »

Puis, les Inouk ont acquis Jesse Belzil, un autre défenseur, de l’Arctic de Montréal-Nord, moyennant Jonathan Casella, encore un arrière, que Bosch avait été chercher en Ontario. Casella a eu le temps de jouer deux petits matchs avec les Inouk.

« Belzil est un bon jeune homme et il connaît une bonne saison dans un contexte difficile », a souligné Bosch.

Belzil, 19 ans, a amassé 24 points en 36 matchs avec l’Arctic, tout en passant plus de 100 minutes au cachot. Avant de débarquer à Montréal-Nord, il avait disputé deux saisons à Longueuil.

Chose certaine, il commence à y avoir des défenseurs rien qu’en masse chez les Inouk. Si on peut penser que certains pourraient changer d’adresse d’ici jeudi soir, Bosch, lui, est davantage en train de regarder qui pourrait être envoyé à l’attaque.

« Miguel Duchaine, Nathan Martel et Tristan Chagnon peuvent tous jouer à l’avant. On verra bien… », a-t-il conclu.