Joakim Bergeron était conscient que ça ne tournait pas rond chez les Inouk au moment où la direction de l‘équipe a décidé de procéder à un changement.

Le hockey d’abord pour Joakim Bergeron

Joakim Bergeron a disputé un premier match sous les ordres de l’entraîneur Charles Rondeau, jeudi soir à Valleyfield, alors que les Inouk visitaient les Braves. Le fils de Patrick Bergeron affirme qu’il n’a jamais pensé remettre en question son association avec l’équipe junior AAA de Granby à la suite du congédiement de son père.

« C’est certain que j’ai été ébranlé la semaine dernière lorsque tout ça est arrivé, a expliqué Bergeron, quelques heures avant la rencontre à Valleyfield. Qu’on le veuille ou non, c’est mon père, pas le voisin, qui a été remercié. Mais le hockey, c’est le hockey, et la famille, c’est la famille. Et il faut que je continue à jouer au hockey. »

Bergeron était conscient que ça ne tournait pas rond chez les Inouk au moment où la direction de l‘équipe a décidé de procéder à un changement.

« Il fallait qu’il se passe quelque chose, c’est clair. Est-ce que la décision de changer l’entraîneur était la bonne ? Est-ce que c’est ça que ça prenait ? Je ne sais pas. Mais c’est clair que ça fonctionnait pas. »

Bergeron a indiqué avoir obtenu le soutien de ses coéquipiers dans le dossier.

« Y’a plusieurs gars qui sont venus me voir pour me jaser un peu, pour me demander comment ça allait. C’était gentil de leur part. J’ai apprécié. »

Les Inouk doivent maintenant commencer à gagner, selon lui.

« On arrive en décembre, il est temps de jouer du bon hockey. On a une meilleure équipe que ça. »

Avec l’Armada

Bergeron a passé les derniers week-ends avec l’Armada de Blainville-Boisbriand, de la LHJMQ. S’il a été blanchi en quatre matchs, il a néanmoins eu du temps de glace appréciable.

« Je n’étais pas là juste pour enfiler un chandail, a-t-il dit. C’est toujours agréable de jouer dans la LHJMQ, mais, comme je l’ai déjà dit, je n’ai pas d’attentes face à l’Armada. »

L’Armada est dans les Maritimes en fin de semaine et Bergeron n’a pas reçu d’appel. Il sera donc aussi de l’alignement des Inouk face aux Forts de Chambly, vendredi soir, et face au Titan de Princeville, dimanche.