Le propriétaire Joslin Coderre (à droite) peut toujours compter sur l’appui de son dynamique capitaine, Christian « Pitou » Lamoureux.

Le Golf de Waterloo en pleine croissance

CHRONIQUE / Je connais la famille de Joslin Coderre depuis près d’une dizaine d’années. J’ai tout d’abord enseigné à l’aînée de ses enfants, Mélodie, avec laquelle j’ai développé une relation particulière, basée sur le mentorat. Encore aujourd’hui, lorsqu’elle a besoin d’un bon conseil, il n’est pas rare de la voir se pointer au Verbe Divin afin de venir rencontrer son «vieux prof».

Puis, durant le parcours secondaire de Mélo, je me suis lié d’amitié avec son papa Joslin qui, depuis, est devenu un ami très précieux. Au fil du temps, j’ai aussi appris à connaître ses autres enfants, soit Anthony, Claude-Olivier et Charl-Robèr. D’ailleurs, j’ai eu l’honneur d’être le partenaire de jeu de ce dernier lors de sa première ronde de golf à vie. Vous comprendrez alors l’attachement que j’éprouve pour cette famille.

Quant à la maman, la charmante Isabelle Lisé, plus effacée que son conjoint, nous nous rencontrons environ trois fois par année. Et, chaque fois, nos rapports sont très cordiaux. Nous prenons tous deux beaucoup de plaisir à nous côtoyer.

La connaissant un peu moins que le reste de sa tribu, j’ai été très agréablement surpris de la voir prendre la parole, samedi dernier, devant la centaine de membres présents lors du brunch d’ouverture du club de golf de Waterloo.

À vrai dire, tout au long de son exposé, on aurait pu entendre une mouche voler dans la salle. Tous écoutaient cette force tranquille parler d’espoir, elle qui voit toujours la vie de manière positive.

Il va sans dire qu’une fois son discours terminé, l’auditoire l’a chaleureusement applaudie. La saison du club venait d’être lancée de brillante façon.

Voici donc quelques potins tirés de cette très belle matinée. 

*****

Tout d’abord, fidèle à mon habitude, j’ai débuté ma tournée en allant saluer Joslin. Il me disait à quel point il était fier de voir plus de 700 de ses membres (incluant ceux du club Granby St-Paul) être âgés de moins de 45 ans. Voilà sans doute un argument de taille pour confondre les sceptiques qui soutiennent qu’il n’existe aucune relève au golf… 

Il en a aussi profité pour me faire remarquer que le Granby St-Paul, en date du 30 avril, avait déjà cumulé un total avoisinant les 1200 rondes, deux semaines seulement après son ouverture. Un fait d’armes assez remarquable, il va s’en dire.

Onil Couture

Les habitués du club du chemin Leclerc seront très heureux d’apprendre que le vénérable Onil Couture sera de retour en tant que directeur des opérations cette saison. Celui qui est considéré à juste titre comme le bras droit de Joslin Coderre, y effectue d’ailleurs de l’excellent travail.

On m’a également confirmé que le vétéran Jean Rainville sera de nouveau d’office en tant que préposé aux départs. Excellent dans les relations humaines, l’ami Jean en est un autre qui est bien apprécié, tant par les membres que par les non-membres. Quant à elle, la capitainerie du côté masculin sera du ressort du vétéran Christian « Pitou » Lamoureux qui cumulera cette fonction pour une 40e saison consécutive, alors que la gent féminine, elle, sera représentée par la très dévouée Line Arbour.

*****

Alzheimer quand tu nous tiens... À l’heure du brunch, je croise mon ami Mario Picard qui me lance alors : « Le Kid, j’ai regardé ton potin dans le journal de ce matin concernant la ligue que je veux partir au Granby St-Paul, mais je ne comprends pas pourquoi tu donnais un numéro de téléphone que je ne connais pas pour que ceux qui veulent avoir des informations sur ladite ligue puissent me joindre ! »

Mon cher Mario, sache que le 450-378-9848, est le numéro de téléphone du club où tu travailles ! Inutile de vous dire que j’avais un petit sourire en coin quand je suis retourné consulter mes notes, au cas où, en pensant à mon ami Mario que j’adore ! 

*****

J’aimerais souhaiter un prompt rétablissement à la charmante Huguette Ouellette qui se remet tranquillement d’une récente intervention chirurgicale. Mes souhaits vont également au champion senior Gaétan Arel, qui lui est aux prises avec des problèmes d’articulations.

La jeune Dora Parent-Delgadillo se trouve en deuxième position.

ON EN JASE AUTOUR D’UN BON CIGARE

Félicitations à la jeune Dora Parent-Delgadillo qui a récemment remporté la médaille d’argent à la finale d’athlétisme en salle du RSEQ (Réseau du sport étudiant du Québec) qui s’est déroulée récemment au Centre Claude-Robillard de Montréal. Spécialiste dans la discipline du lancer du poids, l’athlète de Granby a notamment profité de cet événement pour établir un record personnel avec un lancer de 10 mètres et 4 centimètres, le tout établi avec un poids de 3 kilogrammes.

Cette performance aura mené l’étudiante de troisième secondaire du Verbe Divin à représenter la région à la finale provinciale où elle a également bien performé, se hissant sur la troisième marche du podium. On ne peut qu’applaudir les exploits de cette charmante jeune femme souriante et gentille comme tout et lui souhaiter la meilleure des chances dans la poursuite de sa carrière.

*****

Un groupe d’aînés actifs, piloté par le vénérable Roméo Lamoureux, participait récemment au Tournoi Lassonde-Tyler disputé au Centre sportif Gaétan-Boucher de Saint-Hubert. L’événement est réservé aux hockeyeurs d’âge senior. Voici quelques-uns des faits saillants de leur périple. L’équipe des 70 à 74 ans a annulé son premier match (2-2 contre Saint-Lambert), mais elle a néanmoins remporté les deux affrontements suivants, soit aux dépens de Gatineau (4-0) et de Peterborough (2-1).

Rappelons que quatre joueurs de Granby de 75 à 79 ans ont été intégrés à la formation de Saint-Bruno, qui elle a cumulé une fiche de deux victoires et une défaite. Mais comme le mentionnait Roméo, « victoire ou défaite, peu importe ! L’important réside dans le fait que tous étaient heureux de participer pour la cinquième fois à ce tournoi, comptant sur une organisation de qualité et des bénévoles fort accueillants. »