Larry Wight (99L, en avant) s’est sauvé avec la victoire au terme d’un superbe spectacle.

Le dernier mot à Larry Wight

Matt Sheppard était déterminé à remporter sa deuxième victoire en autant de visites à l’Autodrome Granby cette saison en gros bloc. Mais lorsqu’on roule sur trois roues pendant 20 tours, c’est difficile.

Parti troisième, Sheppard, meneur au classement la série Super DIRTcar, a pris la tête au 25e tour de la finale prévue pour 100 avant de livrer une bataille de tous les instants à Larry Wight lors des 25 derniers passages. Mais c’est finalement Wight, de Phoenix dans l’État de New York, qui a eu le dernier mot.

Sheppard, malgré tout son talent, ne pouvait faire de miracles avec une crevaison. À la toute fin, il a même cédé la deuxième place à Matt Wiliamson avant d’accéder au podium de peine et de misère. Billy Decker et Jimmy Phelps ont complété le top 5.

Sérieusement, les 25 derniers tours valaient le prix d’entrée à eux seuls. Sur la galerie de presse, après la course, les gens de la série DIRTcar parlaient d’une des meilleures épreuves de la saison, peut-être même la meilleure.

En tout cas, c’était bon. Très bon à part ça.

Le meilleur Québécois a été Steve Bernard, qui a ramené une intéressante septième place après être parti 18e. Un baume sur une saison qui aura été difficile chez lui, à Granby.

Avec son moteur 358, David Hébert s’est classé neuvième.

« Ça a été toute une course, tout un spectacle, a expliqué Wight, qui avait mené une bonne partie de l'épreuve du mois de juillet. Matt était désavantagé à la fin mais, même sur trois roues, il demeure un pilote hors pair. Je suis très, très content ! »

Wight avait une voiture très rapide et il a fait ce qu’il avait à faire pour l’emporter. Il sera encore à surveiller au RPM Speedway samedi.

Il manquait quelques gros noms vendredi. Comme Brett Hearn, qui courait ailleurs, et Stewart Friesen. Hearn n’a pas manqué beaucoup de rendez-vous au fil des ans à Granby…

Il y avait 30 voitures. Plusieurs réguliers de l'Autodrome avaient décidé de passer un tour.

Quelque 2500 spectateurs s'étaient donné rendez-vous à l’Autodrome pour la dernière fois de la saison.

On reprend ça en mai !

Cournoyer encore couronné

Avant que les gros blocs ne prennent toute la place, le Sorellois Claude Cournoyer a mis la main sur son deuxième titre d’affilée en sport compact. Et pour la deuxième année de suite, Danick Sylvestre, d’Ange-Gardien, a fini deuxième.

Sylvestre a cependant remporté la finale de 30 tours vendredi, devant Jérémie Goyette. Cournoyer a terminé septième.

« Avec six victoires, je ne peux qu’être satisfait de ma saison, a expliqué Sylvestre. Mais tant que je ne gagnerai pas le championnat, je vais demeurer en sport compact, je n’irai pas nulle part. »

C'est clair.