Le commissaire de la LHJAAAQ, Jacques Laporte.

Le commissaire Laporte n’a pas apprécié les critiques

Il fallait s’y attendre : le commissaire de la Ligue de hockey junior AAA du Québec, Jacques Laporte, n’a pas apprécié la chronique signée par l’auteur de ces lignes, publiée dans notre édition de mardi, qui portait sur la très petite foule ayant assisté au match opposant les étoiles de son circuit aux Cadets de l’Université Norwich au centre sportif Léonard-Grondin.

« Il faut savoir que le match n’était pas organisé par la LHJAAAQ, mais bien par les Inouk, a commencé par dire Laporte, qui a joint le journaliste de La Voix de l’Est depuis Quinte West, site du tournoi de la Coupe de l’Est du Canada. Les Inouk se sont acquittés des frais inhérents à la présentation de la rencontre et s’il y avait eu 1000 personnes dans les gradins, ce sont eux qui auraient récolté les profits également. Par conséquent, ce sont aussi eux qui étaient responsables de promouvoir l’événement. Nous, à la ligue, nous avons simplement donné notre accord pour la présentation de la partie parce qu’il s’agissait effectivement d’une belle idée. »

Le commissaire a ajouté que « si le match en question avait été organisé par la LHJAAAQ, il y aurait eu au moins un joueur de chaque équipe, pas de cinq ou six clubs seulement ».

Laporte n’a toutefois pas voulu blâmer les Inouk pour quoi que ce soit, soulignant que « le match servait d’abord et avant tout à mettre en lumière nos joueurs qui sont admissibles à jouer dans les universités canadiennes et américaines ».

Mais voilà, que le match ait été organisé par les Inouk ou par la LHJAAAQ, il n’en reste pas moins qu’il aurait dû attirer bien plus que 350 personnes. La morale de l’histoire reste totalement la même et l’échec retentissant reste le même aussi. Et c’est la LHJAAAQ, plus que les Inouk, qui a perdu une belle occasion de se mettre en valeur.

Gariépy suspendu !

Notre conversation avec le commissaire nous a aussi permis d’apprendre que le responsable du marketing des Inouk, Richard Gariépy, a été suspendu par la LHJAAAQ pour le reste de la saison pour avoir tenu des propos jugés répréhensibles sur Facebook. Gariépy a paraît-il incité les partisans à « accueillir » Laporte comme il le méritait lors du match Foule plein après que l'équipe se soit faite retirer trois victoires dans l’affaire des joueurs inadmissibles. Laporte ne s’est finalement pas pointé à Granby ce soir-là.

Par contre, Gariépy avait déjà indiqué au président Marco Bernard, le week-end dernier, qu’il avait l’intention d’en donner passablement moins aux Inouk en raison de son travail de tous les jours qui lui en demande beaucoup.

Toujours en lien avec ce même dossier, les Inouk, selon Yves Bolduc, l'adjoint de Laporte, ont épuisé depuis longtemps le temps qu’ils avaient à leur disposition pour amener l’affaire plus loin dans le but de récupérer leurs trois victoires. Ce que Bernard a avoué lorsque joint par La Voix de l’Est.