Protégé de BRP (Bombardier Produits Récréatifs), Alex Labbé entame la nouvelle saison après avoir terminé au septième rang du classement en 2016.

Le championnat et rien d'autre pour Alex Labbé

« Je n'ai qu'un objectif, un seul. Et c'est celui de remporter le titre. »
« J'ai beaucoup appris l'an dernier, a souligné Alex Labbé. Malgré les malchances, je suis devenu un meilleur pilote et j'ai appris à composer avec l'adversité. »
Manifestement, Alex Labbé ne craint pas la pression. Il ne faut pas quand on clame que seul le championnat sera un résultat satisfaisant au terme de la saison de la série canadienne de NASCAR, qui débute en fin de semaine à Bowmanville.
Protégé de BRP (Bombardier Produits Récréatifs), Labbé entame la nouvelle saison après avoir terminé au septième rang du classement en 2016. Il est monté sur la première marche du podium une fois, mais il a aussi été victime d'une malchance et puis une autre.
« J'ai beaucoup appris l'an dernier, a souligné le pilote de Saint-Albert, près de Victoriaville. Malgré les malchances, je suis devenu un meilleur pilote et j'ai appris à composer avec l'adversité. Ça a été une saison faite de bons et de moins bons moments, mais au cours de laquelle j'ai retenu plein de choses. »
Labbé vise le titre, mais il est loin d'être le seul à pouvoir aspirer de façon légitime aux grands honneurs­. Et il sait très bien.
« À chaque course, il va y avoir sept ou huit gars qui vont avoir des chances de gagner. Sept ou huit... et peut-être même plus. Le plateau est très, très fort... et c'est parfait comme ça. C'est au contact des meilleurs que tu deviens meilleur­ toi-même. »
Labbé affirme qu'il ne faut surtout pas compter le jeune Cayden Lapcevich pour battu.
« Lui, il m'a impressionné l'an passé. Il a du talent, il est intelligent, il n'a connu aucune véritable mauvaise performance. Il a été constant et ça a été la clé de son succès. Et probablement que celui qui sera le plus constant encore cette année sera celui qui triomphera. »
Le pilote de l'écurie Go Fas Racing aura Mario Gosselin, qui court parfois en série Xfinity, comme chef d'équipe.
« Mario a fait une course avec moi l'an dernier, mais là, il sera là toute la saison. Mario a de l'expérience et on se connait depuis longtemps. Pour moi, c'est une très grosse acquisition. »
Un gros été
Alex Labbé, 24 ans, a un gros été devant lui. Il participera aux 13 épreuves de la série canadienne de NASCAR, il prendra part à six ou sept courses de l'American Canadian­ Tour (ACT) et il effectuera­ d'autres départs en série Xfinity.
« Le week-end prochain, je serai d'ailleurs à Charlotte. À chaque fois, c'est un peu plus d'expérience que j'acquiers. »
Il s'agira de sa troisième épreuve en série Xfinity. Au Texas, le mois dernier, il a fini 28e ; à Phoenix, en novembre, il avait récolté une intéressante­ 23e place.
« Je veux gagner ma vie en faisant de la course automobile et je suis privilégié d'être entouré de gens qui croient en moi », a-t-il conclu.