Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Leylah Annie Fernandez avait fait sensation lors de la dernière édition du Challenger, présentée en 2019.
Leylah Annie Fernandez avait fait sensation lors de la dernière édition du Challenger, présentée en 2019.

Le Challenger de tennis de Granby encore annulé

Michel Tassé
Michel Tassé
La Voix de l'Est
Article réservé aux abonnés
La Voix de l’Est a appris que Tennis Canada va annoncer vendredi matin qu’il annule six tournois de type Challenger prévus en 2021, dont celui de Granby.

Le Challenger passera ainsi son tour pour une deuxième année de suite. La prochaine édition, le jour où elle aura lieu, sera la 25e de l’histoire du tournoi.

Président et directeur général du Challenger, Alain Faucher n’a pas voulu commenter l’information obtenue par La Voix de l’Est. Même chose du côté d’Eugène Lapierre, directeur du tournoi et vice-président de Tennis Canada.

L’an dernier, le Challenger avait été annulé le 10 avril. Alain Faucher était celui qui avait pris la décision. Cette année, c’est Tennis Canada qui a décidé.

Les raisons pour annuler le Challenger de Granby et les autres tournois de cette catégorie sont nombreuses. Qu’on parle de la frontière avec les États-Unis qui est toujours fermée, de la quarantaine qu’il faut respecter jusqu’à nouvel ordre lorsqu’on arrive d’un autre pays ou encore de la très grande difficulté, voire de l’impossibilité, de présenter un tournoi du genre sans spectateurs sur le plan budgétaire.

Le Challenger masculin de Winnipeg, le Challenger féminin de Saskatoon, le Challenger de Vancouver (hommes et femmes), ainsi que le Challenger masculin de Calgary et le Challenger féminin de Calgary, qui avaient déjà été reportés, sont les autres tournois touchés par les annonces à venir vendredi.

Prévu l’automne prochain à l’intérieur, le Challenger féminin de Saguenay et le Challenger féminin Tevlin de Toronto sont toujours à l’horaire. Quant au Challenger masculin de Drummondville, qui devait être disputé en mars à l‘intérieur et qui a été reporté, il pourrait aussi avoir lieu plus tard cette année.

Ceci dit, Tennis Canada espère toujours présenter l’Omnium Banque Nationale — la nouvelle appellation de la Coupe Rogers —, l’édition de Montréal comme celle de Toronto, au mois d’août. À l’heure où on se parle, l’organisation planche sur un scénario de tournoi à huis clos.