Gabriel Chicoine est un défenseur dominant, mais il a été nommé capitaine en raison de ses qualités de rassembleur.

Le capitaine Chicoine croit en son équipe

Le défenseur Gabriel Chicoine, 20 ans, est le nouveau capitaine des Inouk. Sa sélection faisait tellement l'unanimité que le seul et unique joueur à ne pas avoir voté pour lui dans le vestiaire, dit-on, c'est lui !
Gabriel Chicoine est un défenseur dominant, mais il a été nommé capitaine en raison de ses qualités de rassembleur.
« C'est ce que disent les rumeurs ! rigole l'athlète de Saint-Dominique, un étudiant en ergothérapie à l'Université de Sherbrooke. Je suis honoré d'être le nouveau capitaine, mais je sais que c'est un poste qui vient avec des responsabilités. Comptez sur moi, je ne prendrai pas ça à la légère... »
Chicoine en est à sa troisième campagne avec les Inouk. La saison dernière, il a amassé pas moins de 50 points, dont sept buts, en 49 matchs. Il a du talent, mais il a été nommé capitaine en raison de ses qualités de rassembleur.
« Une de mes tâches sera certainement de guider nos jeunes joueurs. Une carrière junior, c'est long et il se passe plein de choses. Je veux être là pour les gars, les jeunes comme les vétérans. »
Chicoine a eu Francis Brunelle, Jérémy Brown et Marc-André Gauthier comme capitaines à Granby.
« Chacun avait ses qualités. Je vais prendre le meilleur de chacun, tout en gardant ma personnalité et mes forces à moi. »
Confiant
Les Inouk entament leur nouvelle saison vendredi soir en affrontant les Braves de Valleyfield au centre sportif Léonard-Grondin. Gabriel Chicoine l'avoue : il a hâte.
« Le match d'ouverture, c'est toujours spécial, dit-il. Les gars sont plus nerveux, ce n'est pas une partie comme les autres. Pour nous, ce sera l'occasion de lancer un message, de montrer qu'on a l'intention d'être dans le coup encore cette saison. »
Car Chicoine est d'avis que les Inouk gagneront leur part de matchs.
« Les gens ne s'attendent pas à ce qu'on lutte pour la coupe, mais on est loin d'avoir une mauvaise équipe. On a de bons vétérans et les jeunes mangent les bandes, ils veulent beaucoup. Moi, je suis très confiant. »
Avec ses frères
Gabriel Chicoine vivra enfin une situation particulière cette saison puisqu'il jouera avec ses deux frères, soit Anthony et Alexis, qui sont des attaquants. Et il en est fier.
« Je vous dirais bien que ce sera des coéquipiers comme les autres, mais ce n'est pas vrai. Quand ils seront sur la glace, je vais forcer avec eux. Nous sommes unis, on parle tout le temps de hockey. Ça va être une belle expérience. »
Les Chicoine semblent un clan tissé serré. Dans les gradins du centre sportif Léonard-Grondin, vendredi soir, il y aura papa, maman, grand-maman et la soeur de Gabriel, Anthony et Alexis.
« Tout Saint-Dominique est Inouk ! », lance le capitaine, sourire aux lèvres.
Poirier-Turcot devant le filet
Charles-Antoine Poirier-Turcot sera devant le filet des Inouk face aux Braves de Valleyfield vendredi soir.
« Je le répète, j'ai deux gardiens numéro un à l'heure où on se parle, explique l'entraîneur et directeur général Patrice Bosch. À preuve, Gabriel Waked sera dans les buts dimanche à Gatineau. »
Au sujet du match de vendredi, Bosch dira simplement que les Inouk entament le début d'un long processus. « Ce que je veux, c'est qu'on s'améliore à chacun des matchs », mentionne-t-il.