«Les Golden Knights sont supérieurs aux Leafs et ils sont supérieurs aux Jets. Ça ne sera pas facile. Mais il ne reste que quatre équipes en lice et le Canadien fait partie de celles-là. Tout est possible, mais il n’y a rien de gagné. L’équipe est proche et loin en même temps», explique Serge Savard.
«Les Golden Knights sont supérieurs aux Leafs et ils sont supérieurs aux Jets. Ça ne sera pas facile. Mais il ne reste que quatre équipes en lice et le Canadien fait partie de celles-là. Tout est possible, mais il n’y a rien de gagné. L’équipe est proche et loin en même temps», explique Serge Savard.

Le Canadien est devenu une équipe, selon Serge Savard

Michel Tassé
Michel Tassé
La Voix de l'Est
Article réservé aux abonnés
Depuis que le Canadien a effectué sa spectaculaire remontée face aux Maple Leafs de Toronto et encore plus depuis qu’il a balayé les Jets de Winnipeg, on ne cesse de parler de la chimie qui s’est installée au sein de l’équipe. La chimie, cet élément ô combien abstrait, mais tout à fait essentiel au sein d’une formation qui aspire aux grands honneurs.