Jake LaMotta (à gauche) a affronté Sugar Ray Robinson six fois au cours de sa carrière.

Le boxeur Jake LaMotta s'éteint à 95 ans

Jake LaMotta, l'ancien champion des poids moyens dont la vie dans le ring et à l'extérieur a été immortalisée dans le film Raging Bull et pour lequel Robert De Niro a reçu l'Oscar du meilleur acteur, est décédé à l'âge de 95 ans.
LaMotta est décédé, mardi, dans un hôpital de la région de Miami des complications d'une pneumonie, selon sa fiancée Denise Baker.
«Repose en paix», a déclaré De Niro dans un communiqué.
Surnommé «Bronx Bull» (le Taureau du Bronx), il a compilé un palmarès de 83-19-4 avec 30 K.-O au fil d'une carrière qui a commencé en 1941 et pris fin en 1954.
LaMotta a affronté le légendaire Sugar Ray Robinson six fois, lui infligeant sa première défaite et perdant à ses dépens le titre des moyens dans un combat mémorable.
À son combat qui a précédé la perte du titre, LaMotta avait conservé sa ceinture contre Laurent Dauthuille dans un scénario digne d'un film. Sérieusement en retard sur les cartes des trois juges, LaMotta a passé le K.-O. à l'aspirant avec 13 secondes au cadran.
LaMotta a délibérément perdu contre Billy Fox, ce qu'il a admis lors d'un témoignage devant un comité du Sénat américain chargé d'enquêter sur le crime organisé en 1960. Il a dit qu'on lui avait promis en retour un combat pour un titre.
«J'ai volontairement perdu un combat contre Billy Fox parce qu'ils m'ont promis que je me battrais pour le titre si j'acceptais», a déclaré LaMotta en 1970, lors d'une entrevue pour un livre de Peter Heller en 1973.
LaMotta a été «vaincu» par Fox au quatrième round, le 14 novembre, au Madison Square Garden. Il ne s'est battu pour une ceinture que 10 combats plus tard.
Le 16 juin 1949, à Detroit, LaMotta est devenu champion du monde des poids moyens lorsque le Français Marcel Cerdan a été incapable de poursuivre le combat au 10e round.