Les dirigeants de la Ligue de baseball majeur du Québec (LBMQ) ont décidé de repousser de nouveau le début de la saison 2020.
Les dirigeants de la Ligue de baseball majeur du Québec (LBMQ) ont décidé de repousser de nouveau le début de la saison 2020.

LBMQ: le début de saison repoussé de nouveau

Réunis par vidéoconférence le week-end dernier, les dirigeants de la Ligue de baseball majeur du Québec (LBMQ) ont décidé de repousser de nouveau le début de la saison 2020. En raison de la pandémie de la COVID-19, les bâtons ne résonneront pas avant le 1er juillet prochain à travers le circuit.

La LBMQ a publié un court communiqué à ce sujet mardi soir.

«Il y aura une nouvelle rencontre des gouverneurs dans environ un mois afin de faire le point à nouveau. Nous y allons au jour le jour, comme la majeure partie de la population», indique son président, Daniel Bélisle.

Tel qu’annoncé par la ministre Isabelle Charest, plusieurs sports individuels ou qui se pratiquent à deux seront de nouveau permis à compter de mercredi. Aucun échéancier n’a toutefois été donné pour les sports collectifs, et encore moins avec des partisans dans les gradins.

En entrevue avec La Voix de l’Est à la mi-avril, Bélisle rejetait déjà la possibilité de disputer des matchs à huit clos, une avenue qui impliquerait «trop de dépenses et très peu de revenus».

La LBMQ venait alors de repousser le lancement de sa campagne jusqu’au premier juin. Bélisle affirmait toutefois que les activités du circuit seraient viables avec une limite de 250 spectateurs à chaque match.

Une dégelée virtuelle

En attendant que la crise se résorbe, les amateurs peuvent suivre les résultats Ligue de baseball virtuel du Québec, disponibles sur la page Facebook de la LBMQ. Lors du tout premier match à l’horaire samedi, les Castors d’Acton Vale ont été malmenés 10-2 par les Pirates de Saint-Jean-Richelieu.

La version fictive du lanceur Fernando Fernandez a accordé 10 coups sûrs et sept points mérités en trois manches et un tiers. Le principal intéressé a d’ailleurs réagi avec humour et autodérision dans la section des commentaires.