Sous l’œil de ses coéquipiers, Thomas Sansregret s’apprête à frapper le premier de ses deux coups sûrs de la soirée.
Sous l’œil de ses coéquipiers, Thomas Sansregret s’apprête à frapper le premier de ses deux coups sûrs de la soirée.

L’attaque des Guerriers tonne encore dans un gain à Coaticook

COATICOOK — Ceux qui s’inquiétaient pour l’offensive des Guerriers peuvent dormir un peu mieux. 

Les Guerriers se sont payés une deuxième partie de plaisir de suite, vendredi soir, cette fois face au Rocket de Coaticook. Au Stade Julien-Morin, les Granbyens l’ont emporté 15-2, ce qui leur permet maintenant de jouer pour une moyenne supérieure à ,500 (5-4).

Les frappeurs des Guerriers ont frappé 13 coups sûrs, un de plus que mardi lorsqu’ils ont humilié les Cards de LaSalle 28-9 au Stade Napoléon-Fontaine. Ils ont connu une manche de sept points, en troisième, et une de six, en sixième.

Alexandre Lapointe a cogné un circuit en solo et a produit deux points alors que Charles Deguire, à l'aide d'un double, en a aussi produit deux. Thomas Sansregret et Nicolas Tremblay ont quant à eux poussé trois coéquipiers à la plaque chacun. Marc-Antoine Lefebvre, qui avait tonné face aux Cards, a frappé trois autres coups sûrs tandis que Samuel Archambault, lui, en a frappé deux. 

Sur la butte, Samuel Robichaud a très bien fait les choses et a remporté sa première victoire de la saison. En six manches de travail, il a accordé seulement deux coups sûrs et n’a permis aucun but sur balles et les deux points qu’il a accordé n’étaient même pas mérités.

Venu en relève, Isaac Mailhot-Bérard a ensuite fermé les livres.

Jacob Laverrière-Ménard, qui a accordé sept points dont quatre mérités en trois manches, a été le lanceur perdant.

«Le héros, ce soir, c’est Robichaud, a expliqué le gérant Mathieu Adam, qui est 2-0 depuis qu’il a succédé à Denis Lamontagne. Il a constamment pris les devants sur les frappeurs et il ne s’est pas obstiné en tentant de les retirer sur des prises. Il a offert une magnifique performance.»

Robichaud : «J’étais confiant»

Plus loin, le principal intéressé, qui en était à son premier départ de la saison, avait le sourire facile.

«Ce soir, mes quatre tirs (sa rapide, sa courbe, son changement de vitesse et sa glissante) fonctionnaient parfaitement, ce qui est quand même rare, a-t-il dit. J’étais confiant et les gars ont plus que fait le travail au bâton.»

Robichaud deviendra papa à la fin du mois d’août. Et il travaille à temps plein. Ce qui explique qu’il en était seulement à sa deuxième apparition au monticule de la saison.

Les Guerriers visiteront les Cards de LaSalle à Lachine samedi dans le cadre d’un programme double. Félix Dubeau-Hervieux (1-1) et Thomas Sansregret (0-1) seront les lanceurs partants.