Les Inouk devront manifestement faire une croix sur Félip Bourdeau.

L'alignement des Inouk «à 90% réglé»

Les Inouk n’ont déjà plus que deux matchs à disputer à leur calendrier pré-saison. Et l’entraîneur Patrick Bergeron estime que son alignement est « à 90 % réglé ». Tout de même, il reste quelques cas en suspens.

D’abord, il semble assez clair que Félip Bourdeau, qui a amassé 45 points en 29 matchs la saison dernière, devra choisir ses études en charpenterie-menuiserie à Châteauguay et abandonner le hockey, du moins celui qui exige un engagement presque quotidien comme celui du junior AAA. Si Bergeron est déçu, il comprend la situation.

« On a offert à Félip de venir s’entraîner avec nous seulement deux jours par semaine, mais juste ça, ça semble trop au goût des responsables de son école, explique Bergeron. Le dossier n’est pas fermé, mais ça ne regarde vraiment pas bien. »

La perte de Bourdeau, qui aurait été absolument dominant sur la glace à 19 ans, fera mal. Mais mercredi, les Inouk attendaient encore des nouvelles de l’attaquant Frédéric Abraham, que l’Armada de Blainville-Boisbriand a libéré et dont le nom a été soumis au ballotage, de même que celles de Christophe Benoit, un autre attaquant, qui tente de se tailler une place avec les Stingers de Concordia, au niveau universitaire. Le premier a 19 ans et le deuxième, 20.

Dans la même veine, les défenseurs Jérémie Major et Nathan Martel ont été retranchés à Rouyn-Noranda et à Drummondville et les deux devaient participer à la séance d’entraînement des Inouk de mercredi.

Enfin, les attaquants William Cummings et Anthony Imbeault ont été confirmés dans leur poste avec les Cataractes de Shawinigan. Les Inouk peuvent donc les oublier, du moins pour le moment.

« À l’heure où on se parle, nous sommes 26 à l’entraînement, reprend Bergeron, qui mise sur six joueurs de 20 ans. Et j’ai deux attaquants en trop ainsi que trois défenseurs en trop. Si tout va comme prévu, notre alignement sera final à la suite du match de vendredi au centre sportif Léonard-Grondin face au Titan de Princeville. »

Jeudi soir, les Inouk affronteront l’Everest de la Côte-du-Sud à Montmagny. Nicolas Gendron, qui a été confirmé comme adjoint à Marc-Antoine Dufour, entamera le match devant le filet.

« On va poursuivre l’évaluation de certains joueurs, on va continuer à faire des tests, dit encore Bergeron. Les matchs préparatoires servent à ça. »

De l’enthousiasme

Pour le reste, Bergeron aime l’ambiance au camp.

« La vibe est bonne. Les nouvelles personnes dans l’entourage de l’organisation (ceux de l’OSBL) dégagent un bel enthousiaste et ils sont clairement là pour les bonnes raisons. Oui, j’aime ça. »

Les Inouk entameront leur nouvelle saison le 6 septembre alors qu’ils accueilleront les Braves de Valleyfield au centre sportif Léonard-Grondin.