Alex Labbé a signé sa quatrième victoire de la saison dimanche après-midi.

Labbé arrache la victoire à Antigonish

Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'Alex Labbé a arraché la victoire lors du Bumper to Bumper 300, dimanche après-midi au Riverside International Speedway d'Antigonish, en Nouvelle-Écosse.
La voiture de Labbé a été lourdemment endommagé par son rival Kevin Lacroix.
Dans la toute dernière courbe de cette course de la série canadienne de NASCAR, le protégé de BRP a frappé le pare-choc arrière du meneur, Kevin Lacroix, qu'il a ensuite dépassé pour croiser la ligne d'arrivée en première place. 
« Lacroix a fait une petite erreur en sortant du coin numéro 2. J'en ai profité un peu, et on s'est touché à l'entrée du coin numéro 3, raconte Labbé. Ce sont des choses qui arrivent souvent. On va s'entendre qu'on est tous là pour gagner. Ça fait partie de la course. »
Ayant dominé la majorité de l'épreuve, Lacroix a ensuite cédé à la frustration. Une fois la course terminée, le natif de Saint-Eustache­ a violemment percuté la voiture de Labbé, du côté conducteur.
« Il est complètement monté sur mon auto. Ça a fait des gros dommages. C'est plate pour l'équipe (Go Fas Racing), pour tout le monde. Quand la course est finie, des incidents comme ça, ça n'a pas vraiment sa place », regrette la vainqueur. 
Labbé s'en est heureusement sorti indemne. « Ce n'est pas le move le plus intelligent. La barre qui tient le filet à côté de moi est croche. Il y a des morceaux qui sont venus très proches de moi », précise-t-il. 
Lacroix a refusé de commenter son geste, peut-on lire sur le site officiel de NASCAR. Voilà qui ajoute certainement un autre chapitre à l'intense rivalité qui oppose les deux pilotes cette saison...
Il faut dire qu'en signant sa quatrième victoire de la saison, Labbé a augmenté son avance devant Lacroix au sommet du classement de la série. Avec trois épreuves à disputer au calendrier, il se retrouve dans une très bonne position pour décrocher le championnat. 
Ranger termine 5e
Parti 11e, Andrew Ranger est quant à lui remonté jusqu'en 5e position. « Cinquième, c'est correct. Mais je ne dirais pas qu'on est contents de ça. Je pense qu'on est capables de faire mieux que ça », estime le Granbyen.
« Les 150 premiers tours, on a fait des gros changements. (...) Je faisais des arrêts aux puits, je repoussais à partir de l'arrière et je remontais. Ça a été beaucoup de travail, pour l'équipe et pour moi-même, pour terminer cinquième. »
Questionné concernant les événements qui ont suivi la course, Ranger estime que le blâme revient à Lacroix. « C'est son erreur à lui, et il est allé se venger. Il a joué du bumper toute la saison. Et ça finit qu'il scrap le char de l'autre », déplore-t-il.
Alex Labbé indique que plusieurs pilotes - dont DJ Kennington, qui a terminé troisième - l'ont appuyé au terme de la course. 
Vainqueur le week-end précédent au Grand Prix de Trois-Rivières, Alex Tagliani a dû se contenter de la 10e place à Antigonish­. Pour sa part, le favori local Donald Chisholm­ a vu sa course prendre fin avec une cinquantaine de tours à compléter. 
La pluie joue les troubles-fête
Notons que le Bumper to Bumper­ 300 devait initialement être disputé samedi après-midi. Mais la pluie a d'abord forcé l'annulation des qualifications en matinée, puis le report de la course au lendemain. 
Premiers lors des essais, Kennington et Lacroix ont amorcé l'épreuve en première ligne, suivi de Labbé et Chisholm.