L’attaquant Zachary Barabé

La série de défaites se poursuit pour les Inouk

Les Inouk étaient en voie de célébrer le premier match de l’entraîneur-chef Jason Tracey avec une victoire étonnante dimanche après-midi. Les Panthères de Saint-Jérôme ont toutefois renversé la vapeur à temps pour arracher un gain de 5-4.

Les visiteurs menaient 4-3 après deux périodes, mais le capitaine des Panthères, Vincent Tremblay-Lapalme, est venu créer l’égalité au milieu du troisième vingt. Zackary Daneau a ensuite profité d’un jeu de puissance pour marquer le but gagnant.

« Les unités spéciales ont fait la différence. Si tu donnes des occasions en avantage numérique à une équipe aussi talentueuse, elle finit par capitaliser. Des petites erreurs nous ont aussi fait mal en troisième », a raconté Tracey, dont l’embauche a été annoncée quelques heures avant le début du match.

Malgré cette sixième défaite de suite pour les Inouk (fiche de 15-21-3), leur nouvel entraîneur-chef retient plusieurs éléments positifs.

« On a connu des hauts et des bas, mais dans l’ensemble, c’était une bonne performance. Contrairement à l’habitude, quand on perdait 3-1, les gars ont continué de travailler », a-t-il souligné.

Barabé impressionne

Au plein individuel, Zachary Barabé a certainement connu sa meilleure sortie dans l’uniforme granbyen. En plus de compléter un tour du chapeau, l’attaquant originaire de Farnham a récolté une mention d’aide sur le but de Brandon Tracey.

« J’ai dirigé Zachary à mes débuts (comme entraîneur), donc je le connais depuis longtemps. Je sais quoi attendre de lui, et je crois qu’il sait aussi ce qu’il peut m’apporter. Il a joué un excellent match », a confirmé Jason Tracey.

Le défenseur William Paquette s’est aussi démarqué avec trois passes..

Du côté des Panthères (25-12-2), Daneau (un but, trois passes) et Tremblay-Lapalme (deux buts, deux passes) ont amassé quatre points chacun. Philippe-Olivier Riopel et Michael Stegmann ont aussi déjoué le gardien Nicolas Gendron, qui a néanmoins effectué 30 arrêts.

Tracey a relativement peu de temps pour analyser la performance de sa troupe puisque les Inouk seront à Montréal-Est dès lundi soir. Puisque les Rangers (14-21-2) se sont dangereusement rapprochés au classement, on peut sans doute parler d’une rencontre « de quatre points ».