Après avoir remporté sa qualification, le Granbyen Steve Bernard s'est classé sixième en finale chez les modifiés.

La première à David Hébert

Après avoir connu un départ difficile, David Hébert a fini la dernière saison en force, lui qui a terminé tout juste derrière François et Steve Bernier au classement. Et le pilote de Saint-Damase a repris là où il avait laissé, vendredi soir à l'Autodrome Granby, alors qu'il a enlevé les honneurs de la première finale de la campagne chez les modifiés.
Parti neuvième, Hébert a profité des malheurs des autres pour s'approcher des meneurs et, à la mi-course de l'épreuve prévue pour 50 tours, il s'est retrouvé en tête. Parti premier, le jeune Mathieu Boisvert lui a livré une très belle lutte et, au 40e passage, il a même repris momentanément­ les commandes.
Mais Hébert, en fin renard, a eu le dernier mot. « Ça commence bien la saison, a-t-il lancé. Ça a été une belle bagarre avec Mathieu, un jeune homme qui gagnera plusieurs courses tantôt lorsqu'il aura un peu plus d'expérience. J'ai eu du plaisir ce soir. »
Dominic Dufault, Alain Boisvert et Simon Perreault ont complété le top 5. Champion défendant, François Bernier n'a pas été en mesure de compléter l'épreuve.
Il y avait 26 voitures au départ, mais elles n'étaient que 18 à l'arrivée. Au 13e tour, six bolides ont été impliqués dans un carambolage, dont Mathieu Desjardins et Claude Brouillard. La voiture de Desjardins en a été très abimée.
Perreault, Steve Bernard (sixième en finale) et Alain Boisvert­ s'étaient imposés lors des qualifications.
Dany Gagné, de Châteauguay, a ensuite eu le meilleur sur Steve Nadeau lors de la finale de 30 tours chez les sportsman. 
La finale de 30 tours chez les pro-stock n'a quant à elle pu être complétée vu l'heure tardive. Tous ont eu très peur pour Frédéric Lussier, qui a détruit sa voiture au 13e passage. Mais le Granbyen a réussi à s'extirper de son bolide sur ses deux pattes, presque miraculeusement.
Un peu moins de 2000 spectateurs ont assisté au premier programme de la saison à l'Autodrome. Ce n'était pas froid, mais ce n'était pas chaud non plus dans les gradins. Les grosses couvertures­ étaient très nombreuses.
Cournoyer... par un nez
La première finale de la soirée a été l'affaire de Claude Cournoyer, de Sorel-Tracy, qui a devancé le champion en titre de la classe sport compact, Pierre-Olivier Breault, par un nez, au bout de 20 tours.
Breault, on s'en souviendra, a remporté sept des huit finales la saison dernière.
Un spectaculaire accident, le premier de la saison, a ponctué l'épreuve. Il a impliqué la voiture de Sébastien Beauregard, qui a effectué plusieurs tonneaux, et celle de Jean-Philippe Guay. Beaucoup de travail pour les deux bonshommes en prévision de la semaine prochaine, mettons...