Le professionnel Maxime Paiement, une pièce maîtresse dans le succès du club de golf Cowansville

La page du Kid

Golf Cowansville: des gens recevants!
J'ai rencontré pour la première fois Maxime Paiement au début des années 2010 et le jeune professionnel du club de golf Cowansville, alors dans la mi-vingtaine, m'avait fait une excellente première impression.
Maintenant âgé de 33 ans, il pourrait être vu comme un jeune vétéran : assez vieux pour se mêler à une clientèle de 20 à 30 ans son aînée, mais également assez énergique et fougueux pour pouvoir amener son club dans un processus visant à intégrer de nouveaux membres qu'ils soient enfant ou adolescent. 
Voilà sans aucun doute la raison pour laquelle, entouré notamment du professionnel-enseignant de renom Pierre Dugas, il a mis sur pied une toute nouvelle « politique familiale » qui, comme son nom l'indique, a comme objectif de rendre le golf plus accessible aux familles. « Je crois que nous avons trouvé une bonne idée, car depuis le début de la saison, nous avons fait deux journées familiales où tous les juniors résidents de Cowansville devenaient automatiquement membres du club. Lors de ces journées, nous étions les deux pros et ensemble, nous voulions initier le plus grand nombre de jeunes possible afin de créer chez nous une relève intéressante », de mentionner d'entrée de jeu cet élève de feu Richard Labonté. 
« Il faut également dire que le simple fait de pouvoir compter sur les services de Pierre nous amène énormément de crédibilité, car des golfeurs, il en a formés tellement ! », poursuivit-il, admiratif.
« Tout cela, c'est sans compter sur l'appui de notre nouveau directeur général Luc Labbé, un ancien de la Vallée du Richelieu qui avec ses nouvelles idées, amène une belle énergie au club. On n'a qu'à penser à ses vendredis thématiques  où dans notre superbe salle à manger, les gens peuvent déguster les vendredis soirs, un succulent repas pour 15 $ (excluant les taxes et le service). »
La signature de Derek Vokey
Par contre, peu importe les changements apportés au sein de l'administration du parcours, s'il y a une constante au club de golf Cowansville au fil des années, ce sont les très bonnes conditions de jeu et lors de mon passage, j'ai pu constater que l'été 2017 n'y avait pas fait exception. 
C'est ce que j'appelle le « facteur Derek Vokey », en référence à l'excellent travail effectué par celui qui en est le surintendant depuis des lunes. « À chaque saison, Derek et son équipe font des prodiges avec le budget qu'ils ont et nous sommes très chanceux de les avoir avec nous », dira entre autres Maxime Paiement qui sera l'instructeur-chef de l'équipe de la région Richelieu-Yamaska lors des prochains Jeux du Québec.
Toutefois, à mon humble avis, ce qui fait le charme du club outre la qualité de son parcours, c'est l'ambiance que l'on y retrouve et des gens avec une personnalité comme celle de Maxime Paiement contribuent assurément au fait que l'on s'y sent toujours bien, et ce, à chacune de nos visites.
Maxime Paiement et moi avons disputé une belle ronde en compagnie du « coach » Pierre Petroni et de sa conjointe Chantal Morin.
On en jase autour d'un bon cigare
Toujours lors de cette même ronde en compagnie de Maxime, lui et moi avons eu le plaisir de nous joindre au couple formé de l'instructeur-chef du Collège Français de Longueuil, Pierre Petroni et de sa conjointe, la charmante Chantal Morin , soeur de Stéphane, propriétaire du club de golf Le Rocher de Roxton Pond. 
Étant tous deux membres du club de golf de Boucherville, il va sans dire que la matinée passée en leur compagnie fut des plus agréables, d'autant plus que « Pétro » et moi en avons profité pour nous raconter de nombreuses anecdotes reliées au hockey, notamment du temps de la LHJMQ. 
*****
Une autre preuve que nous vivons dans un bien petit monde : au début des années 90, afin de payer mes études et surtout parce que j'avais une réelle passion pour ce métier, j'ai débuté une carrière en journalisme. Mon premier emploi fut d'écrire simultanément pour deux hebdomadaires, L'Hebdo-journal de Trois-Rivières et l'Hebdo du St-Maurice de Shawinigan. L'une de mes premières affectations fut celle de couvrir les activités de la Ligue de baseball junior Élite, circuit au sein duquel évoluaient notamment les Aigles de Trois-Rivières et les défunts Cascades de Shawinigan.
Chez les Aigles, je m'étais immédiatement lié d'amitié avec leur instructeur-chef Luc Proulx qui, après un stage de quelques saisons à Trois-Rivières, était allé diriger les Cascades à Shawinigan. Ayant déménagé depuis dans la région de Granby, je l'ai bien évidemment perdu de vue. Alors, quelle ne fut pas ma surprise la semaine dernière de recevoir un courriel d'un certain Luc Proulx d'Ange-Gardien qui me demandait si je me souvenais bien de lui... Bien sûr mon Luc ! Comment pourrais-je oublier nos conversations dans ton exigu bureau du Stade Fernand-Bédard ! 
En passant, si jamais les Guerriers étaient à la recherche d'un homme de baseball, ils n'ont qu'à me contacter : je pourrais les mettre en lien avec un homme passionné qui possède tout un bagage de connaissances !
*****
La charmante et sympathique directrice de l'école La Chantignole de Bromont, Mme Véronique Barbeau, me rappelle que la 16e édition du « Kilomaître à la Chantignole » se déroulera demain, soit dimanche le 10 septembre.
Offrant aux jeunes ainsi qu'aux adultes de parcourir à pied des distances variant de 400 mètres à 10 km, on profite de cette activité afin de faire un véritable « get together » puisqu'à l'horaire, on y retrouvera des mascottes, de l'animation, remise de rubans et médailles, le tout suivi d'un buffet.
On peut toujours s'y inscrire au www.inscriptionenligne.ca/le-kilomaitre-a-la-chantignole il est à noter que les fonds amassés iront à la promotion des saines habitudes de vie ainsi que pour l'achat de matériel spécialisé pour différents projets en éducation physique.
*****
Mon désormais célèbre « Club des As » compte un nouveau membre en la personne de l'ami Jacques Gingras, lui qui a réussi l'exploit le 29 août dernier sur le trou no 18 du parcours Yamaska du Club Granby St-Paul. 
Jacques, qui pour la circonstance avait comme partenaires de jeu les vénérables Claude Beauchemin et Bruno Girard, a eu recours à un bois 5 pour parcourir la distance de 140 séparant le départ de la coupe. Toutes nos félicitations !
La charmante directrice de l'école La Chantignole de Bromont, Véronique Barbeau, vous invite à la 16<sup>e</sup> édition du « Kilomaître à la Chantignole » qui se déroulera demain.
Un peu d'humour
Chaque fois que son voisin vient sonner, Jean-Luc sait que c'est pour lui emprunter quelque chose.
« Cette fois-ci, il repartira les mains vides », dit Jean-Luc à sa femme. « Regarde comment je vais faire ! »
« Je suppose que tu n'as pas besoin de ta scie électrique ce matin », commence le voisin.
« Ah, je suis vraiment désolé, mais justement j'ai besoin de ma scie toute la journée », répond Jean-Luc, assez fier de lui.
« Dans ce cas », dit le voisin, « tu n'as pas besoin de ta nouvelle série de fers Callaway, peux-tu me la prêter... ? »