Les Maroons de Waterloo tiraient de l’arrière 2-0 face aux Mustangs de Saint-Hubert dans leur série demi-finale au moment où la LHSR a suspendu ses activités.

La LHSR déterminée à couronner un champion

Dans un communiqué émis mardi matin, la direction de la Ligue de hockey senior Richelieu a exprimé son désir clair de couronner une équipe championne au terme de la 15e saison de son histoire.

«Le couronnement d’un champion n’interférera pas avec la santé et la sécurité des Québécois, mais aussitôt les consignes de confinement et de regroupement levés, nous ferons tout en notre possible pour vous présenter la fin des demi-finales ainsi qu'une une finale enlevante. Nous ne nous sommes fixés aucune date limite pour la suite des choses», lit-on en substance dans une missive signée par le président de la LHSR, Claude Lapensée.

Les activités du circuit senior ont été suspendues alors que les Mustangs de Saint-Hubert menaient 2-0 face aux Maroons de Waterloo et que le JC Perreault HC dominait par le même pointage face aux Loups de Saint-Gabriel-de-Brandon dans le carré d'as.

Mais pour jouer au hockey, ça va prendre des arénas. Et c’est là que ça risque de se compliquer.

«À l’aréna de Waterloo, en tout cas, c’est réglé : ils ne referont pas la glace et il n’y aura plus de hockey cette saison, affirme le copropriétaire des Maroons, Daniel Roy. Peut-être qu’on pourrait jouer ailleurs, mais on ne jouera certainement pas rendu au mois de juin non plus. Moi, je veux qu’on finisse notre saison, mais pas n’importe quand.»

La Ligue de hockey senior AAA du Québec n’a toujours pas abandonné elle non plus l’idée de reprendre ses activités. C’est du moins ce que mentionnait le président du circuit Dominic Lussier la semaine dernière.

Par contre, la Ligue nord-américaine, le circuit no. 1 de hockey senior au Québec, a annoncé mardi qu'elle tirait à son tour un trait sur ses séries éliminatoires.