La LHSAAAQ a officiellement annulé le reste de ses séries dimanche, y compris la demi-finale qui opposait le Bellemare de Louiseville et les Sportifs de Joliette (sur la photo).
La LHSAAAQ a officiellement annulé le reste de ses séries dimanche, y compris la demi-finale qui opposait le Bellemare de Louiseville et les Sportifs de Joliette (sur la photo).

La LHSAAAQ annule le reste des séries

Les dirigeants de la Ligue de hockey senior AAA du Québec ont étiré le suspense durant plus d’un mois, mais ils ont finalement dû se résoudre à annuler le reste des séries éliminatoires. La décision a été prise à l’unanimité dimanche après-midi, au terme d’une réunion par vidéoconférence où les neuf équipes du circuit étaient représentées.

Champions en titre de la LHSAAAQ, les Sportifs de Joliette tiraient de l’arrière 2-0 lorsque la pandémie de la COVID-19 a forcé l’interruption des activités. Dans l’autre demi-finale, le Métal Pless de Plessisville et les Loups de La Tuque étaient à égalité après deux matchs. «Au-delà de l’aspect hockey, la santé et la sécurité de nos joueurs sont également une grande préoccupation. Personne ne souhaiterait voir des blessures ou d’autres situations survenir après un mois et demi d’inactivité», mentionne le président Dominic Lussier dans un communiqué publié par la LHSAAAQ en début de soirée.

En entrevue avec La Voix de l’Est, Lussier a reconnu qu’il espérait que la ligue puisse tirer profit d’une période où le monde du sport est essentiellement paralysé. Mais puisqu’il demeure difficile d’entrevoir une levée des consignes de distanciation sociale à court terme, ce scénario devenait de plus en plus improbable.

«Notre but n’était pas d’étirer la sauce, on y a cru jusqu’au bout», a assuré Lussier. «Certains partisans auraient aimé qu’on prenne une décision plus tôt, mais ça n’aurait pas changé grand-chose. La priorité actuelle est de protéger nos familles, nos emplois, etc. Personnne ne vit du hockey dans notre ligue.»

Rappelons que les Bisons de Granby ont été balayés par Plessisville en quart de finale.

Le président de la LHSAAAQ, Dominic Lussier

Différents scénarios

Les autorités de la LHSAAAQ souhaitaient compléter les séries avant le 31 mai en organisant tous les matchs restants dans un aréna privé de la région de Trois-Rivières. Dominic Lussier affirme que les joueurs encore actifs avaient accepté de renoncer à tout dédommagement.

Selon lui, la structure financière de la ligue rendait une telle formule viable, et ce, même en tenant possiblement une portion du calendrier à huis clos. On misait notamment sur les revenus tirés de la webdiffusion.

Puisque deux semaines de remise en forme se seraient sans doute avéré nécessaires, le temps a cependant fini par manquer.

Par ailleurs, l’idée de couronner des champions au terme d’un tournoi l’automne prochain, avant le début de la saison 2020-2021, a rapidement été écartée.

«Il y a trop de choses qui se passent durant l’été. Les équipes repêchent des joueurs, elles font des transactions. Au final, ça ne faisait pas de sens.»

Dossier en suspens dans la LHSR

Du côté de la Ligue de hockey senior Richelieu, une rencontre des gouverneurs est prévue mardi. Lors d’une mise à jour effectuée le 24 mars dernier, la direction du circuit réitérait sa volonté de remettre la Coupe Transport JCN ce printemps, sans toutefois contrevenir aux directives de la Santé publique.

Les Maroons de Waterloo accusaient un retard de 2-0 face aux puissants Mustangs de Saint-Hubert en demi-finale au moment de l’arrêt des activités. Copropriétaire de la formation waterloise, Daniel Roy affirme que l’Aréna Jacques-Chagnon ne rouvrira pas avant la fin de l’été.