«On dit que la vie d’athlète est parfois pleine de rebondissements… Je sais un peu plus de quoi on parle maintenant!», explique Alec Rhéaume.

La grosse semaine d’Alec Rhéaume

Alec Rhéaume, que les Inouk ont acquis des Forts de Chambly, vient de vivre une grosse semaine.

Ainsi, le défenseur de 18 ans a été échangé deux fois, à l’intérieur de deux ligues différentes, et il a disputé quatre matchs en cinq jours… dans trois uniformes différents. Essayez de battre ça !

«Ça a brassé pas mal, en effet», lance l’athlète d’Otterburn Park, le sourire dans la voix.

En résumé : le Titan d’Acadie-Bathurst a d’abord échangé Rhéaume aux Foreurs de Val-d’Or, qui ont inséré le nouveau venu dans leur alignement vendredi et samedi; puis, les Forts ont envoyé Rhéaume aux Inouk, avec lesquels il a disputé un premier match dimanche; et pour finir, Rhéaume a représenté la Ligue junior AAA dans le cadre de la rencontre opposant le circuit québécois à la Central Canada Hockey League mardi à Terrebonne.

«On dit que la vie d’athlète est parfois pleine de rebondissements… Je sais un peu plus de quoi on parle maintenant !», ajoute le nouvel Inouk.

Et clairement, la troupe granbyenne mise sur Rhéaume, qui a disputé 36 matchs avec le Titan et dans la LHJMQ la saison dernière.

«Je sais ce que je peux apporter à l’équipe. Je suis un défenseur polyvalent, capable de faire une bonne première passe, capable de m’imposer physiquement aussi, et j’ai un bon lancer. Je peux aider, c’est sûr.»

Et même si les Inouk se sont inclinés face aux Prédateurs de Saint-Gabriel-de-Brandon à l’occasion du premier match de Rhéaume à Granby, celui-ci a aimé ce qu’il a vu.

«Nous avons une bien meilleure équipe que notre fiche ne l’indique. Il y a du talent à toutes les positions. Et il y a plein de bons gars dans le vestiaire. Juste à voir comment j’ai été accueilli, ça paraît. Ce qu’il faut, présentement, c’est que les gars se regroupent et qu’on pousse tous dans le même sens.»

Les Inouk (7-9-2), qui ont perdu quatre de leurs cinq derniers matchs et sept de leurs neuf derniers, visitent les Prédateurs (5-11-2) vendredi soir et l’Everest de la Côte-du-Sud (9-7-1) dimanche après-midi.

Objectif : LHJMQ

À 18 ans, Alec Rhéaume peut encore espérer faire sa place dans la LHJMQ. Et c’est bien sûr ce qu’il vise.

«Ça a bien été avec les Foreurs la semaine passée. On m’a dit de continuer à travailler fort et que j’aurais possiblement de leurs nouvelles à un moment donné. L’idée, c’est de ne pas lâcher et d’essayer de s’améliorer tout le temps. Les Inouk et la LHJAAAQ, c’est un bon endroit pour poursuivre mon apprentissage.»

Rhéaume vise aussi une place au sein d’Équipe Canada Est, qui participera au Mondial de hockey junior A au mois de décembre en Colombie-Britannique. Lui comme Frédéric Abraham ont été blanchis de la feuille de pointage, mardi à Terrebonne, lorsque la LHJAAAQ s’est inclinée 3-2 en prolongation face à la CCHL dans le cadre d’un match servant d’évaluation aux décideurs de la formation.

«C’est une grosse compétition, qui apporte une belle visibilité à ceux qui y participent. On va savoir bientôt le nom de ceux qui ont été retenus. J’ai hâte de voir.»

En attendant, il entend bien aider les Inouk à recommencer à gagner de façon régulière.

«C’est mieux de traverser une période difficile à ce moment-ci de la saison qu’en fin de campagne ou en séries. Moi, je suis confiant en pensant à la suite des choses.»