Yan Pellerin tentera de remporter une septième victoire sur le ring samedi soir à Saint-Jean.

La dure semaine de Yan Pellerin

Non, Yan Pellerin n’a pas eu une semaine facile. En fait, une série de pépins ont fait en sorte que le premier gala de New Era Fighting & Promotion, la compagnie qu’il a fondée, a failli ne jamais avoir lieu. Mais il y aura bel et bien de la boxe samedi à Saint-Jean, bien que la soirée ait été déplacée au Colisée Isabelle-Brasseur.

« Vrai que ça a été une dure semaine, a admis Pellerin à la suite de la pesée officielle vendredi en début d’après-midi. Il est arrivé des trucs hors de notre contrôle, mais on a réussi à tout régler à temps. On a dû changer d’endroit à la dernière minute, c’est dommage, mais on a sauvé le gala ! »

Pellerin n’a pas voulu entrer dans les détails au sujet des pépins rencontrés, préférant insister sur le fait que ce sera « une belle soirée de combats !».

Finalement, c’est à huit batailles, sept de boxe et une d’arts martiaux mixtes, que les amateurs assisteront. Et la finale mettra aux prises Jean-Michel Bolivar (6-2), de Pointe-Calumet, à Jan Michael Poulin (5-1-2), de Mascouche, chez les poids moyens.

Bolivar et Poulin se sont déjà affrontés une fois et le premier l’avait emporté par décision unanime.

Mais Pellerin, on le sait, se battra aussi. Le Granbyen (6-1) affrontera ainsi le Mexicain Juan Santiago Colchado (6-4-1) chez les lourds-légers.

« Avec tout ce qui est arrivé cette semaine, l’entraînement est tombé deuxième, a-t-il avoué. Ce faisant, le plan de match a changé. Mais contrairement à ce que vous pouvez penser, je vais chercher à étirer le combat plutôt qu’à être expéditif. Car moi, j’ai tendance à être meilleur au fur et à mesure que la bataille avance. »

Le seul combat d’arts martiaux mixtes de la soirée opposera le Granbyen Alex Beaulé (3-2), grand ami de Pellerin, à l’Ontarien Marcello Solinas (0-1).

Pellerin espère qu’il y aura 1000 personnes dans les gradins du Colisée Isabelle-Brasseur pour sa première expérience en tant que promoteur. Il est associé à Groupe Yvon Michel dans l’aventure.