John Van Doorn (à droite) n'aura pas le temps de s'ennuyer au cours des prochains mois.

La double tâche de John Van Doorn

Les prochains mois s'annoncent très occupés pour John Van Doorn. Ainsi, non seulement dirigera-t-il encore les Inouk du basket féminin, mais il a ajouté à sa tâche les fonctions d'entraîneur en chef de la formation masculine!
«Je ne chômerai pas, c'est clair, lance le vétéran homme de basket. C'est un gros défi, mais j'ai l'expérience pour le relever.»
Philippe Côté-Jacques a dirigé les Inouk du basket masculin au cours des dernières saisons. Lorsque celui-ci a offert sa démission à René Morin, le directeur des sports s'est d'abord tourné vers Van Doorn, qui a commencé par dire non. « Mais René n'a trouvé personne pour remplacer Philippe, explique Van Doorn. Je lui ai dit : "René, je ne te laisserai pas tomber !" Et j'ai accepté le job. »
Van Doorn dirigera deux fois plus de matchs et de séances d'entraînement. À vue de nez, la tâche semble très lourde. « Ça va prendre de l'organisation et de la méthode. Peut-être que ça va déborder des fois, mais je sais dans quoi je m'embarque. »
L'entraîneur est déjà au travail. À preuve, les filles ont déjà disputé trois matchs préparatoires et les garçons, deux. « Les filles ont perdu leurs trois matchs et les garçons sont un en deux. Même si les résultats ne sont pas spectaculaires, j'ai vu de belles choses jusqu'ici. »
La saison régulière débutera le 20 octobre alors que les Inouk, garçons et filles, recevront les Électriks de Shawinigan. Le calendrier des matchs préparatoires se poursuivra vendredi soir quand les équipes des Lynx du cégep Édouard-Montpetit de Longueuil s'arrêteront à Granby.
« La formation féminine a perdu quelques gros morceaux, mais il y a de bonnes recrues qui devraient aider à faire la transition, reprend Van Doorn. Quant aux garçons, je pense que c'est cette saison que ça pourrait débloquer. »
En tout et pour tout, Van Doorn compte 16 ans d'expérience en tant qu'entraîneur de basket au cégep.