Au rythme actuel, William Leblanc terminera la saison avec... 78 buts.

La chasse aux records de Will The Thrill

Sans surprise, William Leblanc a été nommé joueur offensif de la semaine dans la Ligue de hockey junior AAA du Québec.

En deux matchs, Will The Thrill a marqué huit buts et a ajouté une passe. En inscrivant deux fois quatre filets, il a mené les Inouk à la victoire à Montréal-Est vendredi ainsi que face à la Côte-du-Sud au centre sportif Léonard-Grondin dimanche. Les Granbyens (17-7) ont remporté leurs sept derniers matchs.

Après 24 matchs, Leblanc montre un dossier de 39 buts et 66 points. Il domine bien sûr les marqueurs de la LHJAAAQ.

Mais voilà, Leblanc ne nous donne pas le choix d’ouvrir le petit livre des records des Inouk ainsi que celui de la LHJAAAQ pour voir quelles marques il risque d’améliorer à sa dernière saison dans les rangs juniors.

D’abord, le record pour le nombre de buts en une saison chez les Inouk est de 55 et il a été réalisé par Érik Longtin en 2014-2015. Longtin, le seul joueur de l’équipe à avoir marqué plus de 50 buts en une campagne, avait réussi l’exploit en 50 matchs. 

Les Inouk ont précisément atteint le cap de la mi-saison. Et au rythme actuel, Leblanc complétera la campagne avec… 78 buts.

Soixante-dix-huit, c’est cinq de moins que le nombre de buts enfilés par Karl Léveillé, des Rangers de Montréal-Est, en 2014-2015. Il avait toutefois atteint ce chiffre en 51 matchs, trois de plus que Leblanc pourra disputer cette saison.

Leblanc est par ailleurs aussi en excellente position pour surpasser la marque du plus grand nombre de points en une saison chez les Inouk. En 2007-2008, Francis Marchand avait enregistré 116 points en 50 matchs. Au rythme actuel, Will The Thrill en inscrira 132.

Le record de la LHJAAAQ semble toutefois inatteignable pour Leblanc puisque la marque, établie par Dominic Léveillé des Panthères de Saint-Jérôme en 2001-2002, est de… 180 !

Leblanc risque aussi de manquer de temps pour battre le record de points en carrière chez les Inouk. Avec 305 points en 182 matchs, Érik Longtin trône au sommet alors que The Thrill, après 143 rencontres, affiche 219 points. Par contre, ses chances de devenir le meilleur franc-tireur de l’histoire de l’équipe sont bonnes puisque, avec 116 buts au compteur, il n’est plus qu’à 32 des 148 obtenus par Longtin.

Aider l’équipe

William Leblanc affirme ne pas se soucier des marques qu’il pourrait améliorer d’ici à la fin de la saison. On a tendance à le croire puisque c’est l’auteur de ces lignes qui l’a informé des records qu’il pourrait établir.

« À chacun des matchs, mon but est toujours le même : aider l’équipe à gagner, explique l’athlète de Drummondville. C’est certain que je suis heureux de ma production, mais sincèrement, je ne me suis encore jamais arrêté à penser aux records. »

Ceci dit, Leblanc admet qu’il n’est pas vraiment surpris par ses succès.

« J’ai 20 ans et c’est ma quatrième saison chez les juniors. Je connais la ligue. Et au risque de radoter, je joue avec de saprés bons joueurs. »

Patrice Bosch, lui, paraît plutôt bien avec la prédiction qu’il avait effectuée à la fin de la dernière saison. En faisant son bilan, l’entraîneur et directeur général avait affirmé que Leblanc allait s’imposer comme un des trois meilleurs joueurs de la LHJAAAQ en 2018-2019.

« Je ne suis pas surpris du tout par ses succès, a-t-il dit. William travaille toujours très fort à l’entraînement, il est sérieux et il est bien encadré. Dans le fond, il récolte ce qu’il sème, tout simplement. »