Près de 175 amateurs ont assisté au gala de boxe tenu samedi soir au Speedy Gym, à Granby.

La boxe en bref

Hauver et Wilson-Ortega s'imposent au Speedy Gym
Près de 175 amateurs ont assisté au gala de boxe tenu samedi soir au Speedy Gym, à Granby. Une dizaine d'affrontements ont été présentés, dont quatre peuvent être considérés comme des combats de boxe officiels.
Parmi les athlètes locaux en action, Denis Hauver (auteur d'un KO au 3e round dans le combat principal de la soirée) et Jean-Michel Wilson-Ortega (décision unanime) l'ont emporté, tandis que Manuel Castro (décision partagée) et Cédric St-Ours (KO technique) ont subi la défaite.
« On a eu des combats de bonne qualité et d'excellentes exhibitions. Anthony (Durocher) et Maxime (Chaput) ont donné tout un spectacle », se réjouit l'entraîneur et promoteur Dirk Waardenburg. Notons que les adversaires prévus pour Bryan Binette et Renaud Michaud ne se sont pas présentés le soir du gala. Jonathan Gagnon
Les juges ont finalement préféré les contre-attaques de Ward au style agressif de Kovalev.
Andre Ward bat Sergey Kovalev dans la controverse
Andre Ward a défait Sergey Kovalev par décision unanime, samedi, lors d'un combat pour les titres mi-lourds WBA, WBO et IBF entre deux boxeurs invaincus.
Ward a visité le tapis au deuxième round, mais il suffisamment renversé la tendance en deuxième moitié de combat pour avoir l'avantage 114-113 sur les cartes des trois juges. Plusieurs observateurs donnaient toutefois la victoire à Kovalev, dont l'Associated Press avec une carte de 116-111 en faveur du puissant Russe.
Dans un combat qui a répondu aux attentes, Kovalev a pourchassé Ward dans le ring pendant les premiers rounds. Cependant, Ward a puisé dans ses ressources et a atteint la cible dans les derniers rounds, les meilleurs de la soirée.
La foule au T-Mobile Arena a fait sentir son approbation, alors que les deux boxeurs sont demeurés actifs, refusant de céder un pouce à l'adversaire. Les juges ont finalement préféré les contre-attaques de Ward au style agressif de Kovalev. Associated Press