Katherine Sebov a connu sa part de succès à Granby.

Katherine Sebov se sent bien à Granby

Pendant plus de 90 minutes, Katherine Sebov s’est entraînée avec son entraîneur Hugo Difeo, un Montréalais qu’on a souvent vu au Challenger au fil des ans. Il faisait très chaud samedi, mais l’Ontarienne sait fort bien qu’il faut suer pour gagner au tennis.

Néanmoins, Sebov l’avouera sans détour : elle se sent bien à Granby. Normal quand on sait qu’elle a atteint la finale il y a deux ans et les demi-finales l’an dernier.

«J’aime jouer ici, lance l’athlète de 20 ans. Les gens de l’organisation font tout afin que joueurs soient parfaitement à l’aise, il y a toujours beaucoup de monde dans les gradins et l’ambiance est excellente. C’est toujours agréable de revenir…»

Sebov arrive de Gatineau, où elle s’est inclinée au premier tour du Challenger de l’endroit. Une défaite dure à avaler, d’autant plus qu’elle était la favorite du tableau féminin.

«J’étais fatiguée, vidée, reprend-elle. J’avais fait la finale tout juste avant au tournoi de Saskatoon et j’avais laissé beaucoup d’énergie là-bas. Là, je suis en forme.»

Malgré ses succès du passé à Granby, elle n’a pas d’objectifs précis ici cette semaine. Du moins, pas en termes de résultats.

«Je veux jouer du bon tennis et jouer le plus longtemps possible. Si je travaille bien, les résultats vont venir.»

Sebov est actuellement classée 219e au monde. L’automne dernier, elle a remporté son premier titre en carrière lorsqu’elle a enlevé les honneurs du Challenger de Saguenay.

«C’est vrai que j’obtiens souvent de bons résultats au Québec», fait-elle remarquer, sourire en coin.

Comme à chacun des tournois présentés au pays, les joueurs canadiens seront nombreux à Granby. Ce qui augmente la motivation des athlètes.

«Plus souvent qu’autrement, je suis seule sur la route. C’est l’fun d’avoir des gens qu’on connaît autour de nous. On discute et on s’encourage. Les tournois présentés ici, au Canada, sont tellement importants pour nous.»

Balle de match

Directeur-adjoint du tournoi, Francis Milloy a confirmé la présence de Vasek Pospisil chez nous. L’athlète de Vancouver, on le sait, s’était retiré du Challenger de Gatineau en raison d’une blessure à un poignet… Milloy a aussi confirmé celle de Rebecca Marino, qui n’a joué qu’en double à Gatineau parce qu’elle se remettait d’une blessure… Carson Branstine, qui tentait de se qualifier pour la finale de Gatineau samedi, participera bel et bien au Challenger, a-t-on confirmé. Elle recevra probablement un laissez-passer... Le tirage au sort du tableau principal, à tout le moins celui du tableau masculin, aura lieu à 16h dimanche. On va commencer à jouer au tennis lundi matin.

Katherne Sebov au repos à la suite d'une longue séance d'entraînement tenue sous une chaleur torride.