Hugo Duteau n’a pas toujours été très occupé devant la cage des Inouk. Il a finalement bloqué 20 lancers.

Juste assez pour gagner

Les Inouk n’avaient pas une grosse opposition devant eux vendredi soir au centre sportif Léonard-Grondin. Et ils ont exactement joué comme une équipe qui n’avait pas une grosse opposition devant elle.

Les Inouk ont disposé de l’Arctic de Montréal-Nord, toujours la pire équipe de la Ligue de hockey junior AAA, par la marque de 5-3. Même s’ils ont dominé 43-23 au chapitre des tirs, les Granbyens en ont donné tout juste assez pour aller chercher les deux points devant 505 de leurs partisans.

Mais voilà, la réaction des joueurs de Patrice Bosch était humaine, tout simplement. La saison est longue, elle est exigeante et, contre une mauvaise équipe, il fallait s’attendre à ce qu’ils lèvent le pied. Quelque chose, avouons-le, qu’ils n’ont pas fait très souvent depuis le début du mois de septembre.

Thomas Caron a été le meilleur joueur des Inouk avec deux buts et une passe. William « Will The Thrill » Leblanc a enfilé son 31e de la saison, en plus de récolter une passe. Tristan Belliveau et Alexis Chicoine ont complété.

Nicolas Roy et Louis-Philippe Denis ont amassé deux mentions d’aide chacun.

« On a parti le match lentement (l’Arctic menait 2-1 après quatre minutes), mais on s’est quand même ressaisis assez vite, a expliqué Caron, qui a maintenant une douzaine de buts au compteur. Pour le reste, ça continue à bien aller avec Leblanc et Denis. Non, ce n’est pas moi qui vais demander un changement de trio ! »

Le gardien Marc-Olivier Lambert a été le meilleur joueur de l’Acrtic, lui qui a bloqué 38 lancers. À l’autre bout, Hugo Duteau a arrêté 20 rondelles après avoir connu un départ chancelant.

« On a fait le nécessaire pour gagner, mais je serais malhonnête si je vous disais que c’est une victoire qui nous satisfait véritablement, a mentionné Bosch. En fait, j’oserais dire qu’on a manqué de maturité dans notre préparation. Si on a gagné, c’est grâce à notre talent… »

Les Inouk ne méritent pas de médaille d’or non plus si on attarde à la discipline. Parlez-en à Nathan Martel, Thomas Fredette, Jordan Roy et Anthony Chicoine. Martel, en passant, risque une autre suspension après avoir été puni pour coup à la tête.

« Ce n’est pas la première fois qu’on en joue une ordinaire face à une équipe moins talentueuse, a repris Bosch. Va falloir faire attention… »

Laurent Minville a regardé le match depuis les gradins en raison du surplus de joueurs de 20 ans.

Les Inouk (15-7, cinq victoires de suite) ne disputeront leur prochain match que vendredi prochain tandis qu’ils visiteront les Rangers de Montréal-Est. Entretemps, sept de leurs joueurs participeront au match face aux Cadets de l’Université Norwich puis au tournoi de la Coupe de l’Est du Canada.