Marc-Antoine Dufour a réussi un jeu blanc et n'a accordé qu'un seul but en fin de semaine.

Joueurs de la semaine: les Inouk raflent tout

Forts de deux victoires en autant de matchs à leur premier week-end d'activités de la saison, les Inouk n'ont absolument rien laissé aux autres dans la colonne des joueurs de la semaine alors que William Leblanc, en attaque, et Marc-Antoine Dufour, en défensive, ont été honorés par la Ligue de hockey junior AAA du Québec.

Leblanc et Dufour ont été dominants lors des gains enregistrés par les Inouk face au Révolution du Lac-Saint-Louis et aux Cobras de Terrebonne. Le premier a amassé quatre buts et autant de passes, dont deux filets et quatre mentions contre les Cobras seulement, alors que le second n'a accordé qu'un seul but, lui qui a obtenu un jeu blanc face au Révolution.

«Ce genre d'honneur fait toujours plaisir, a commenté le gardien de 19 ans. Une saison de hockey, c'est un véritable marathon et il ne faut jamais s'exciter trop vite. Mais tant collectivement qu'individuellement parlant, c'est un très bon départ.»

Dufour, qui a repoussé 65 des 66 tirs dirigés vers lui en fin de semaine, affirme qu'il a travaillé dur pendant l'été.

«J'ai peaufiné certains trucs dans mon style et les résultats se font déjà sentir. C'est très encourageant.»

Au sujet de l'équipe, Dufour est d'avis que les amateurs vont aimer ce qu'ils vont voir en 2018-2019.

«On a perdu de bons joueurs à la fin de la dernière saison, mais Pat (Bosch) est allé chercher de gros morceaux au cours des derniers mois. On a quelque chose de très solide, quelque chose qui va nous permettre de faire un bon bout de chemin encore.»

Dufour a aimé ce qu'il a vu devant lui au cours du week-end.

«On a battu une équipe qui travaille fort et une autre qui devrait encore être dans le peloton de tête cette saison. C'est dur de demander mieux.»

Les Inouk recevront les Forts de Chambly (1-1) vendredi soir avant de visiter les Prédateurs de Saint-Gabriel-de-Brandon (1-1) dimanche.

William Leblanc a amassé huit points, dont quatre buts, au cours du week-end.