Joueur inadmissible: l’appel des Inouk retardé

Ce n’est finalement pas mercredi que l’appel des Inouk sera entendu dans le dossier de l’inadmissibilité de Nathan Martel lors des deux premiers matchs de la saison. La rencontre, dans les bureaux de Hockey Québec à Montréal, a été reportée à jeudi.

« Un des membres de notre comité d’appel n’était pas disponible », a expliqué le commissaire de la Ligue de hockey junior AAA du Québec, Jacques Laporte.

Le comité d’appel de la LHJAAAQ, rappelons-le, est formé de Claude Gauthier, ex-président de la Ligue midget AAA, de Guy Ryan, ex-commissaire de la LHJAAAQ, et de Stéphane Auger, ex-arbitre de la Ligue nationale.

Selon Laporte, le comité d’appel, après avoir entendu la version des Inouk, rendra son jugement en début de semaine prochaine.

Joint par La Voix de l’Est, le président des Inouk, Marco Bernard, n’a pas voulu dire quoi que ce soit au sujet de la rencontre à venir aux bureaux de Hockey Québec. Ni ce que son organisation va plaider, ni même qui va représenter la troupe granbyenne devant le comité d’appel. Il faut dire qu’il n’y était tout simplement pas autorisé.

« Les équipes ne peuvent absolument rien dire lorsqu’elles se retrouvent en appel », a précisé Laporte.

La LHJAAAQ a retiré aux Inouk les victoires remportées face au Révolution du Lac-Saint-Louis, le 7 septembre à Granby, de même que face aux Cobras de Terrebonne, le 9 septembre sur la route. Selon le circuit, la troupe de Patrice Bosch ne pouvait pas aligner le défenseur Nathan Martel lors de ces deux matchs puisque celui-ci aurait dû purger la suspension dont il avait écopé en fin de saison dernière alors qu’il portait les couleurs de l’Intrépide de Gatineau, dans la Ligue midget AAA.

En attendant la suite des choses, les Inouk connaissent un formidable départ, eux qui ont remporté leurs six premiers matchs de la saison.