Le coordonnateur général des Cosmos de Granby, Martin Bélanger (à gauche), en compagnie d'un président de l'organisation, Bruno Paré.

Josée Bélanger au week-end d'ouverture des Cosmos

La première joueuse québécoise à avoir marqué un but en Coupe du monde sera de la partie, avec sa médaille olympique, entre midi et 15 h samedi au parc Terry-Fox. La présence de Josée Bélanger s'inscrit dans le cadre du week-end d'ouverture de la 40e saison des Cosmos de Granby, qui se tiendra au même endroit.
« On est très, très contents de pouvoir compter sur sa présence. On essaie de mettre l'accent sur le soccer féminin cette année. C'est un bel exemple pour la jeunesse sportive de la région », croit le coordonnateur général des Cosmos, Martin Bélanger. 
La nouvelle retraitée du soccer sera sur place pour parler aux jeunes, pour signer des autographes et pour prendre des photos. Elle portera fièrement la médaille de bronze qu'elle a remportée avec l'équipe canadienne aux Jeux olympiques de Rio, l'été dernier. 
Le parc Terry-Fox hébergera en fin de semaine deux événements reliés au lancement de la 40e saison des Cosmos : le week-end d'ouverture et le Festival estival de l'Association régionale soccer Richelieu-Yamaska (ARSRY). Pour ce qui est du week-end d'ouverture, on peut s'attendre à un match local de chacune des équipes compétitives des Cosmos. Cette année, elles sont 17 équipes de classe « A », 11 de classe « AA », et une de classe « AAA ». 
Pour ce qui est du Festival estival de l'ARSRY, qui se déroulera en même temps, ce sont tous les U-9, U-10 et U-11 de la région qui disputeront chacun deux matchs. À noter que certains représentants de l'ARSRY seront présents pour procéder à l'évaluation des jeunes athlètes et inviter certains d'entre eux à des programmes régionaux, comme le camp Espoir. 
Le soccer féminin
Pour la première fois de l'histoire des Cosmos, un volet purement féminin est disponible dans toutes les catégories de classe locale. « On en est très fiers. Ça va nous permettre, on l'espère, d'avoir une certaine pérennité au niveau du soccer féminin », dit Martin Bélanger. 
L'initiative a pris racine l'an passé, lors d'une expérience pilote avec une catégorie U6 féminine. « Environ 90 % de ces jeunes filles sont revenues cet été », explique Bruno Paré, président du Cosmos. « Quand elles jouaient avec des gars en bas âge, elles se désintéressaient. Ça va être plus intéressant pour elles de jouer ensemble. On essaye de s'adapter. L'ajout d'une catégorie purement féminine, c'est quelque chose qu'on avait pressenti ».
D'ailleurs, il est intéressant de noter que les Cosmos ont également ajouté cette année une catégorie U-4 mixte, laquelle comporte une grande proportion de filles. « Avec les succès olympiques de l'équipe féminine, et à la Coupe du monde, tu remarques toujours un regain au niveau des inscriptions. Ça aide. En tout cas, ça ne nuit pas », pense Martin Bélanger.
Pas moins de 1375 joueurs et joueuses sont inscrits cette année, ce qui représente une légère augmentation par rapport à l'an dernier. Or, trois équipes compétitives féminines ont été dissoutes. Et cette année, tout se passe au parc Terry-Fox, au plaisir des parents, selon Martin Bélanger.
La suite des choses
Les autres événements à surveiller en lien avec les Cosmos cet été : le Tournoi amical des policiers (1er et 2 juillet), le Défi à l'entreprise (8 juillet), la 32e édition du camp de soccer Jean-Yves Phaneuf (3 au 7 juillet), et bien certainement l'International de soccer Jean-Yves Phaneuf (1er au 4 septembre), dont les catégories U-9 et U-10 ont été ajoutées cette année. Les dirigeants des Cosmos s'attendent à la participation de 350 équipes. « On était déjà le plus gros tournoi de soccer au Québec, mais avec ce nombre-là, on va l'être encore plus », croit Martin Bélanger.