La Dunhamienne Collen Loach et sa monture Golden Eye

Jeux panaméricains: la région en action à Lima

Deux Québécois de la région étaient en action au cours de la fin de semaine aux Jeux panaméricains de Lima, au Pérou. Il s’agit de la Dunhamienne Colleen Loach en sport équestre et du cycliste sur piste Joël Archambault, de Saint-Christine.

D’abord en sport équestre, l’équipe canadienne de concours complet, composée de Colleen Loach (Québec), Dana Cooke (Colombie-Britannique), Jessica Phoenix (Ontario) et Karl Slezak (Ontario), est montée sur la troisième marche du podium, derrière les États-Unis et le Brésil.

Cette médaille de bronze n’est cependant pas suffisante afin d’obtenir une qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo en 2020, puisque celle-ci était seulement attribuée aux équipes qui montaient sur la première et la deuxième marche du podium.

L’épreuve de concours complet s’est déroulée sur trois jours, durant lesquels tous les cavaliers participaient.

Le vendredi 2 août avait lieu la phase de dressage lors de laquelle Colleen Loach a terminé avec le meilleur pointage pour l’équipe du Canada, alors en deuxième position au classement au terme de la première journée, derrière les États-Unis.

Le samedi 3 août était consacré à la phase de cross-country, une étape bien appréciée du public durant laquelle les cavaliers et leur monture complètent un parcours avec des obstacles pour évaluer la vitesse, l’endurance et la capacité de saut du cheval. Cette étape a été plus difficile pour Loach et sa jeune monture de sept ans, tout juste assez âgée pour participer aux Jeux, Golden Eye, qui a montré certains moments d’incertitude sur le parcours, à cause de son jeune âge. Le Canada était troisième au terme de cette étape, alors devancé par le Brésil.

La dernière journée, le dimanche 4 août, les cavaliers ont pris part à l’étape de saut d’obstacles. L’équipe canadienne n’a pas su remonter dans le classement et a terminé en troisième position avec un pointage de 183,70. Les États-Unis sont montés sur la première marche du podium avec un pointage de 91,20, suivi de l’équipe brésilienne avec 122,10 points. Rappelons que le pointage se calcule en pénalité, les cavaliers essaient donc d’obtenir la note la plus basse.

« Je suis très satisfaite de mon cheval. Il a acquis une excellente expérience ici et on le reverra aux grands jeux, a dit Colleen Loach à Canada Équestre. Il est toujours agréable de gagner une médaille en équipe, même si ce n’est pas exactement celle que l’on visait. Nous allons nous perfectionner et revenir, meilleurs que nous ne l’avons jamais été. »

Vendredi, Joël Archambault a terminé en 12e position lors des qualifications.

Colleen Loach repart de Lima avec la 20e place au classement individuel en saut d’obstacles avec 87,80 points. L’athlète de 36 ans est une habituée des grands jeux. Elle avait aussi, entre autres, remporté une médaille de bronze à Toronto en 2015 et a participé aux Jeux olympiques de Rio en 2016.

Joël Archambault, cycliste sur piste

Le pistard de Sainte-Christine était en action le vendredi 2 août lors de l’épreuve de sprint individuel masculin et le dimanche 4 août en keirin masculin.

Vendredi, Archambault a terminé en 12e position lors des qualifications, ce qui lui a permis d’obtenir le dernier laissez-passer pour les huitièmes de finale. Peu de temps après, il a franchi la ligne d’arrivée derrière le Trinidadien (État des Caraïbes) Nicholas Paul. Il a donc pris le chemin du repêchage, où il a été éliminé en terminant en deuxième position de son groupe.

Le Christinois avait la chance de se rattraper lors de l’épreuve de keirin, dimanche. Le keirin est une épreuve de vitesse durant laquelle les six pistards se placent en file derrière un véhicule motorisé afin d’atteindre une vitesse de croisière de 50 km/h avant le départ pour terminer les 625 mètres de la course avec un sprint final. Les compétiteurs atteignent une vitesse approximative de 80 km/h lorsqu’ils passent la ligne d’arrivée sur leur appareil démuni de freins.

Le cycliste de 27 ans a malheureusement été éliminé lors du premier tour, mais il a cependant été repêché pour accéder à la petite finale, à laquelle les athlètes de la septième à la douzième position prennent part. Joël Archambault s’est imposé et a terminé au premier rang de la petite finale, donc en 7e position au total.

Rappelons qu’il avait remporté la médaille de bronze aux Jeux panaméricains de 2016 lors de l’épreuve du sprint en équipe.

Les Jeux en chiffres

Les Jeux panaméricains de Lima accueillent 6700 athlètes originaires de 41 pays qui compétitionnent dans 39 sports différents lors de 424 évènements.

La délégation canadienne est composée de 477 athlètes, 280 femmes et 197 hommes.

Lundi soir, le Canada occupait la quatrième position du classement général avec une récolte de 19 médailles d’or, 36 d’argent et 24 de bronze. Puisque ce sont les médailles d’or qui font foi du pointage, les États-Unis occupent la pole position avec une récolte de 56 médailles d’or, suivi du Brésil avec 22 et du Mexique avec 20 premières places.