Richelieu-Yamaska est parvenu à décrocher l'argent en curling féminin mardi aux Jeux du Québec.

Jeux du Québec: une médaille d'argent étonnante en curling

Battue 6-4 en finale par le Saguenay-Lac-Saint-Jean, l'équipe de curling féminin de Richelieu-Yamaska a néanmoins permis à la délégation de remporter une septième médaille mardi, alors que prenait fin le premier bloc de compétitions aux Jeux du Québec à Alma.
La chef de la délégation de Richelieu-Yamaska, Diane Gosselin.
Cette médaille d'argent a de quoi surprendre, puisque les filles de Richelieu-Yamaska ont été développées à l'extérieur du championnat provincial de Curling Québec. Il s'agit d'ailleurs d'une première médaille en curling pour Richelieu-Yamaska depuis 1997.
« Notre objectif était de terminer dans le top-7. Au maximum dans le top-4 », reconnaît l'entraîneur François Lafontaine.
Mais à mesure que le tournoi avançait, et que les victoires se succédaient, sa formation gagnait en confiance. « Tout est arrivé à la bonne place au bon moment. Je ne les avais jamais vues si bien jouer », souligne l'instructeur d'Ange-Gardien.
Résidente de Stanbridge East, la capitaine Olivia Blinn-Giroux a tiré son épingle du jeu lors du tournoi. « C'est grâce à elle, à son leadership, si on s'est rendus jusque-là. Elle a pris le drapeau en avant et elle a dit aux filles ''venez, on s'en va par là-bas'' ». 
Deux plongeurs de Richelieu-Yamaska prenaient également part aux finales, mardi matin. Ève Robidoux (Saint-Louis en Montérégie) a terminé septième au 1 m filles C, tandis que Claude-Olivier Lisé-Coderre (Lac-Brome) a pris le huitième rang au 3 m garçons D.
Un portrait positif
Chef de la délégation de Richelieu-Yamaska, Diane Gosselin a dressé un portrait positif au terme du premier bloc de compétitions. 
« On a eu des performances plus attendues, en patinage artistique, par exemple, indique-t-elle. Mais aussi des belles surprises, comme en trampoline. Même si on n'a pas remporté de médaille dans cette discipline, on a terminé au premier rang des régions au total des athlètes. »
Après l'équipe de patinage artistique lundi, la région a également remporté la bannière de l'esprit sportif en plongeon. 
Avec un pointage provisoire de 66, Richelieu-Yamaska est classée 14e sur 19 régions au classement cumulatif. Considérant que plusieurs places n'ont pas été comblées au sein de la délégation, Diane Gosselin estime qu'il s'agit d'une position satisfaisante. 
Au cours des prochains jours, de bonnes performances sont notamment attendues en haltérophilie du côté de Richelieu-Yamaska alors que s'amorce mercredi le deuxième bloc d'activités de cette 52e Finale des Jeux du Québec.